Alors que la Station spatiale internationale fête ses vingt ans d'existence, un astronaute a retrouvé par hasard des disquettes, qui étaient manifestement utilisées il y a bien longtemps.

La Station spatiale internationale (ISS) a célébré ses vingt ans d’existence le 20 novembre 2018. Tout au long de sa déjà longue carrière dans l’espace, l’ISS a été d’une certaine façon le témoin privilégié de l’évolution technologique dans l’espace. Car si elle peut aujourd’hui profiter d’un supercalculateur à bord, avec le Spaceborn Computer, les choses étaient très différentes autrefois.

C’est ce qu’a mis en lumière Alexander Gerst, un spationaute allemand qui y séjourne depuis le 8 juin 2018. Dans un message publié sur Twitter le jour de l’anniversaire des vingt ans de l’ISS, il explique avoir ouvert un casier qui, d’après lui, « n’a probablement pas été ouvert depuis un moment ». Et qu’a-t-il trouvé à l’intérieur ? Des disquettes ! Le support par excellence des années 90.

Expédition 1

Malheureusement, les étiquettes sont pour la plupart masquées par la pochette de rangement. On peut toutefois remarquer deux disquettes de données de soutien personnel de l’équipage ( « crew personal support data disk »), l’un pour un certain « Shep », l’autre pour « Sergei ». Shep doit vraisemblablement désigner William M. Shepherd, qui a participé à la toute première rotation, entre 2000 et 2001.

Par déduction, on peut supposer que ce « Sergei » désigne Sergueï Krikaliov (qui s’écrit Sergei Krikalev en anglais). Il s’avère le Russe a volé avec l’Américain lors de la même expédition, transportée par le lanceur Soyouz TM-31. C’est donc plutôt cohérent de trouver les deux disquettes ensemble. Les deux hommes étaient restés à bord de l’ISS pendant 136 jours.

À noter que l’Expédition 1 a été complétée par un troisième cosmonaute, Iouri Guidzenko (ou Yuri Gidzenko), mais l’on ne voit pas de disquette à son nom. Peut-être est-ce celle qui se trouve en haut à gauche de la pochette.

Expédition 1 ISS
Sergueï, William et Iouri. // Source : NASA

Utilitaires Norton pour Windows 95/98

Une autre disquette est notée « Lab PCS 1 ». L’inscription désigne peut-être un ordinateur portable (« Portable Computer System ») utilisé dans un endroit spécifique de l’ISS, a priori un laboratoire. Est-il question du module américain Destiny, qui a été ajouté à la Station spatiale en février 2001 ? Cela concorde en tout cas avec les dates de mission de l’Expédition 1.

On remarque aussi une disquette contenant des utilitaires Norton pour les systèmes d’exploitation Windows 95/98. Ces utilitaires contiennent vraisemblablement des logiciels de sécurité informatique, qui sont la spécialité de Symantec, l’éditeur américain qui possède la marque. Une indication dit qu’il s’agit de la deuxième disquette. La première est sans doute celle qui a l’autre étiquette verte.

La disquette « Adaptec Ultra SCSI Software » fait référence à un logiciel conçu par la société américaine Adaptec, aujourd’hui disparue, a priori du SCSI (Small Computer System Interface). Il s’agit d’un standard définissant un bus informatique reliant un PC à des périphériques ou à un autre ordinateur. Les deux autres disquettes colorées sont a priori aussi des disquettes contenant des utilitaires.

Partager sur les réseaux sociaux