Il ne reste plus que plusieurs centaines de kilomètres à parcourir pour que la sonde spatiale Hayabusa 2 se place en orbite autour de l'astéroïde Ryugu. Un cliché pris à 1 500 km de distance commence à en dévoiler la forme.

C’est la dernière ligne droite pour la sonde spatiale Hayabusa 2. Dans quelques jours, elle sera positionnée en orbite autour de l’astéroïde Ryugu, dont elle est actuellement distante d’environ 1 300 kilomètres, selon un message publié sur Twitter ce lundi 11 juin par l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise (Jaxa).

Au regard du voyage accompli — il a fallu trois ans et demi de voyage pour que la sonde atteigne l’astéroïde, celui-ci étant situé à 300 millions de kilomètres de la Terre –, il ne reste donc plus grand-chose à parcourir. Pour vous donner un ordre d’idée, la distance de 1 300 km équivaut à la distance séparant Paris de Varsovie.

Hayabusa 2 étudiera l’astéroïde pendant des mois, en resserrant de plus en plus son orbite pour n’être plus qu’à une distance d’environ un kilomètre de la surface. C’est pendant cette phase qu’un atterrisseur franco-allemand, Mascot (Mobile Asteroid Surface SCOuT) sera largué sur Ryugu.

Celui-ci est équipé de quatre instruments scientifiques : un microscope infrarouge, une caméra à champ large, un magnétomètre et un radiomètre. Hayabusa 2 larguera aussi à la surface trois petits rovers ainsi qu’un système de prélèvement d’échantillon, dont la capsule devra être récupérée pour être expédiée sur Terre.

Un cliché à 1 500 km de distance

Les dernières étapes de la mission n’auront pas lieu avant fin 2019 et début 2020. Pour le moment, la sonde procède à des manœuvres de correction de trajectoire afin d’être bien positionnée par rapport à l’astéroïde. Au passage, elle a également pris un cliché de Ryugu à une distance de 1 500 km.

La photographie n’est à première vue guère spectaculaire car elle ne montre qu’un agrégat lumineux très pixelisé. Cela étant, même si l’astéroïde est pour l’instant visible dans une forme dont le diamètre ne dépasse pas 5 ou 6 pixels, certaines observations peuvent déjà être tirées de ce cliché, relève la Jaxa.

Ainsi, il semble que Ryugu n’a pas une forme allongée comme Itokawa, qui est le nom donné à l’astéroïde qui a été exploré lors de la précédente mission Hayabusa. Il faudra toutefois attendre encore quelques jours pour découvrir la véritable forme de Ryugu.

À lire sur Numerama : Mascot, le «  nouveau Philae  », va bientôt entrer en scène

Partager sur les réseaux sociaux