La Nasa a diffusé un son très inquiétant dans sa vidéo en direct de l’ISS. Le message indiquait qu’un astronaute était victime d’un accident de décompression. Il s’agissait en fait d’une erreur.

Tout séjour dans l’espace rime avec danger. Les astronautes y sont préparés longuement. C’est aussi ce qui rend leurs missions dans l’espace si fascinantes pour le grand public. Alors, quand la Nasa a diffusé un message très inquiétant dans sa vidéo en direct de la Station spatiale internationale (ISS), évoquant un accident de décompression d’un des membres de l’équipage, des internautes ont commencé à paniquer. Il s’agissait en fait d’une erreur. Aucun équipage n’est en danger.

Dans la nuit du 12 au 13 juin 2024, alors qu’il était minuit passé en France, un son étrange a été diffusé sur le livestream de la Nasa. L’extrait a rapidement été repartagé sur les réseaux sociaux. Le message audio diffusé indiquait qu’un membre de l’équipage était victime d’un accident de décompression. Il s’agissait en réalité d’une simulation diffusée depuis le sol, et non depuis la station.

Tous les astronautes dormaient paisiblement

Au même moment, les astronautes à bord de l’ISS étaient en train de dormir paisiblement dans l’espace, tous sains et saufs. Actuellement, il y a 9 personnes à bord de l’ISS : Oleg Kononenko, Tracy Dyson, Mike Barratt, Matthew Dominick, Jeanette Epps, Nikolai Chub, Alexander Grebenkin (membres de l’Expédition 71) et Barry Wilmore, Sunita Williams (de la mission Boe-CFT, le vol d’essai habité du Starliner).

Tout l'équipage va bien. // Source : Flickr/Nasa Johnson (photo recadrée)
Tout l’équipage va bien. // Source : Flickr/Nasa Johnson (photo recadrée)

« Il n’y a aucune situation d’urgence à bord de la Station spatiale internationale », a confirmé le compte officiel de l’ISS sur X le 13 juin. « Cet audio a été détourné par inadvertance d’une simulation en cours dans laquelle les membres d’équipage et les équipes au sol s’entraînent pour divers scénarios dans l’espace », complète le tweet.

L’extrait audio diffusé par erreur avait de quoi susciter l’inquiétude. Selon Reuters, on y entendait la voix d’une femme, qui semble être un médecin, demander aux membres de l’équipage de « remettre le commandant dans sa combinaison ». L’équipage était invité à vérifier le pouls du commandant et à lui fournir de l’oxygène. La voix précisait que le pronostic du commandant était « fragile ». La Nasa n’a pas republié cet extrait audio sur son compte, sans doute pour ne pas susciter plus de panique. On peut cependant encore l’entendre dans certaines publications sur X, d’internautes évoquant la situation d’urgence qu’ils pensaient alors sans doute réelle.

Quel est le danger d’un accident de décompression dans l’espace ?

Les accidents de décompression sont l’un des risques les plus graves qui guettent les astronautes dans l’espace. Ils peuvent survenir lorsque l’organisme est exposé à une baisse de la pression atmosphérique. Le mal de décompression peut provoquer des malaises, lorsque l’azote présent dans le sang et les tissus de l’organisme forme des minuscules bulles. Dans le pire des cas, la mort est possible.

« Le phénomène ressemble à ce qui se produit lorsqu’on ouvre une canette de boisson gazeuse et que le ‘gaz carbonique’ forme instantanément des bulles en réaction à la baisse soudaine de pression à l’intérieur de la canette », résume l’Agence spatiale canadienne. C’est donc un danger pris très au sérieux dans l’espace. Les astronautes vivent dans un habitat pressurisé, au sein d’un environnement hostile.

Fort heureusement, il ne s’agissait que d’une erreur et le scénario catastrophique ne s’est pas produit. Tout l’équipage se porte bien. Mais, l’erreur de la Nasa rappelle que, dans l’espace, tout peut basculer en quelques secondes.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !