Skype a annoncé un partenariat avec Easybits Software pour créer une Chaîne Jeux Skype (Skype Game Channel) pour offrir aux utilisateurs des activités ludiques à côté des très sérieux services de vidéoconférence qui ont fait le succès de l’application de VoIP. Il s’agira bien sûr uniquement de casual gaming, avec des petits jeux un peu à l’image de ceux proposés par Microsoft sur son service Live Messenger. Les jeux avaient déjà fait leur apparition avec Skype 3.0 (qui compte déjà 5 millions de jeux téléchargés), mais le partenariat vise à renforcer le concept avec une plate-forme beaucoup plus complète.

« Les gens utilisent de plus en plus Skype pour interagir les uns les autres, beaucoup choisissant de jouer à des jeux simples comme les échecs ou le backgammon« , a expliqué Paul Amery de Skype lors de la TMC Communications Developer Conference. « Cependant« , a-t-il précisé, « la formidable taille de la base utilisateurs de Skype en fait un environnement idéal pour les jeux multi-joueurs et basés sur la communauté, dans lesquels les gens peuvent s’affronter et collaborer ensemble« .

Skype mettra à disposition des développeurs des outils de développements dédiés (SDK, API, logiciels de développement, aides et soutien techniques), à travers la plate-forme GameXN mise au point par Easybits. Une fois le jeu développé et approuvé, Skype s’occupe de la distribution, de la promotion, de la facturation, et de la protection des contenus par DRM. A l’image de Microsoft et son programme de création de jeux amateurs pour Xbox Live Arcade (dont le nom est proche : XNA Game Studio), les développeurs pourront vendre leurs jeux sur Skype moyennant commission.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.