Un artiste a repoussé les limites de la technologie en composant un album sur une Mega Drive.

Vous ne savez plus quoi faire de votre Mega Drive qui s’allume toujours ? Peut-être n’hésiteriez-vous pas à insérer la cartouche baptisée Technoptimistic. Derrière ce nom très évocateur ne se cache pas un jeu… mais un album de musique.

Imaginé par le DJ Remute, Technoptimistic a été composé sur l’illustre console de Sega, concurrente de la Super Nintendo dans les années 90. Voilà pourquoi l’artiste entend l’immortaliser sur une cartouche — en plus des versions numériques disponibles à l’écoute via Bandcamp.

Techno rétro

Attendu pour le 22 mars 2019 moyennant 33,33 euros (il faut bien financer la cartouche), Technoptimistic réunira 16 morceaux en tout. Un premier extrait gratuit, baptisé ‘A Warm Feeling Of Total Immersion’, livre une bonne indication sur l’identité du disque  : on aura affaire à de l’électro rétro (avec des sons 16-bits). Pour une expérience totale, Remute encourage d’ailleurs à l’écouter sur une Mega Drive, sachant que la cartouche ne sera pas régionalisée (elle fonctionnera sur toutes les consoles du monde). En revanche, elle ne pourra pas être lue sur une copie de la console.

Remute n’en est pas à son coup d’essai. Son précédent opus, intitulé Limited, tenait sur une… disquette. Dans les colonnes de Magnetic, il expliquait, en 2017, que ses morceaux n’avait pas « la touche délicate » du vinyle mais cet aspect « brut » qui alimente sa vision de la techno. Et, bien sûr, avec des formats si limités en taille, il doit faire parler sa créativité pour repousser les limites de la technologie.

Philosophe, l’artiste souligne : «  Les machines sont à notre service. Nous programmons, elles exécutent. La technologie nous aide dans les tâches inconfortables, nous pousse à faire des choses plus osées et peut nous guérir si nous sommes malades. Si nous gardons une attitude bienveillante envers la technologie, cela améliorera nos esprits et nous emmènera plus loin. Voilà pourquoi je suis technoptimiste ». 

Partager sur les réseaux sociaux