Sorte d'Alien moins inspiré mais plus crédible, Life - Origine Inconnue a quelques arguments à faire valoir.

La séance Blu-ray UHD du week-end est un rendez-vous imaginé par la rédaction de Numerama pour vous proposer des tests de Blu-ray UHD. Vous y trouverez des films dont le disque devrait répondre aux principales exigences en matière d’image et de son, sublimant alors votre équipement dernier cri. 

Qui n’a jamais rêvé de se balader dans la Station Spatiale Internationale en 4K ? C’est ce que nous propose Life – Origine Inconnue, un film de science-fiction que ne renierait pas la saga Alien, véritable monument du genre.

Il est donc temps d’enfiler son costume d’astronaute pour s’assurer que l’espace est aussi vertigineux qu’on le prétend — avec la meilleure qualité possible disponible à ce jour. C’est parti pour le décollage.

LE FILM

Sorte de relecture du mythique Alien, le huitième passager, Life – Origine Inconnue n’a rien de foncièrement original dans la forme comme sur le fond. Mais, porté par son casting cinq étoiles (Rebecca Ferguson, Ryan Reynolds et Jake Gyllenhaal), le film réalisé par Daniel Espinosa a suffisamment de beaux plans — merci l’espace filmé avec une belle musique — et de bonnes idées pour se faire une mini place dans le genre SF tendance horreur.

Néanmoins, Life – Origine Inconnue aurait quand même mérité d’aller un peu plus loin dans certaines thématiques abordées (le médecin qui refuse de redescendre sur une Terre qu’il estime perdue). D’autant que le traitement de la forme de vie extraterrestre est d’un classicisme presque effronté.

Life – Origine Inconnue // Source : Sony Pictures

L’IMAGE : 4/5

Dès les premières secondes, on est subjugués par ce plan sur la galaxie d’où ressort une profusion d’étoiles plus brillantes les unes que les autres. Le spectacle se poursuit avec les sources de lumière presque aveuglante installée dans la Station Spatiale Internationale. Puis, on déchante face à la remontée de bruit perceptible çà et là. Car, sans ces quelques frémissements, le Blu-ray UHD de Life – Origine Inconnue livrait un sans-faute.

Dans sa manière de faire cohabiter le noir spatial et les couleurs de la vie humaine, force est de reconnaître que le pressage excelle. Il parvient également à atteindre un niveau de détails assez inouï. On pense par exemple aux visages des six astronautes, révélant la moindre imperfection de la peau. On terminera par les (rares) séquences sur Terre tant elles sont d’une beauté outrageuse — au point d’en faire des top démo pour le support (mention spéciale à celle sur Time Square à la profondeur de champ infini).

Life – Origine Inconnue // Source : Sony Pictures

LE SON : 4/5

À l’instar de la partie visuelle, la piste Dolby Atmos — réservée à la version originale — a de quoi laisser quelque peu sur sa faim. Si elle parvient à retranscrire avec brio cette atmosphère propre au huis clos, on aurait aimé que les canaux dédiés aux effets Atmos servent à autre chose qu’à prolonger les musiques de la scène frontale. La bulle acoustique est là, mais il manque ce soupçon de détails qui aurait rendu le spectacle plus précis.

D’ailleurs, les différences avec son homologue non-Atmos ne sautent pas aux oreilles — preuve qu’il y avait matière pour faire un peu mieux. À noter, tout de même, une belle spatialisation des mouvements de la créature quand elle se déplace dans la station. Pour l’immersion, c’est un immense plus.

Le Blu-ray UHD de Life – Origine Inconnue est disponible sur Amazon

Partager sur les réseaux sociaux