Jusqu’à maintenant l’éditeur @Anime commercialisait principalement en support physique le catalogue de Wakanim. Désormais, il faudra aussi compter sur celui de Crunchyroll. Parmi les premiers titres à sortir en édition collector, on peut citer « Rokka : Braves of the Six Flowers », l’un des tous meilleurs animés de 2015.

Rokka fut la première série à bénéficier d’un (très bon) doublage français pour la plateforme Crunchyroll. Il est donc légitime que le titre sorte aujourd’hui en DVD et Blu-ray On peut saluer ce choix audacieux, car l’animé a déjà trois ans d’âge et surtout, il n’a pas connu un vif succès au Japon… Ce qui explique qu’on ne verra jamais de deuxième saison, au passage. Mais qu’importe, ici en France on adore la fantasy, surtout quand elle apporte vraiment du neuf.

En effet, nous avions évoqué le cas de Made in Abyss, qui mélangeait le récit d’aventures avec l’horreur pure. Rokka, joue de son côté la carte du thriller en huis clos. Plus précisément du « whodunit », sous-genre littéraire du polar où le lecteur se prend au jeu de l’enquête pour deviner le coupable d’un crime. Pour son light novel, Ishio Yamagata (Tatakau Shisho – The Book of Bantorra) et l’illustrateur Miyagi (Dances with the Dragons) ont choisi cette approche inédite et novatrice.

Passione/via Crunchyroll

Les 7 Mercenaires

Selon la légende, lorsque le Dieu du Mal se réveille des profondeurs des ténèbres, la Déesse du Destin désigne six héros et leur confie le pouvoir de sauver le monde. Chaque guerrier se voit marqué d’un sceau à six fleurs. Adlet Myer, qui prétend être l’homme le plus fort du monde, est choisi parmi eux. Tous les héros doivent se rencontrer dans un temple en bordure du territoire des Calamités, les démons à la solde du Dieu du Mal. Cependant sur place, il s’avère qu’ils sont sept. Un traître se cache au sein des braves et Adlet est rapidement soupçonné…

Cette adaptation, couvrant le premier volume du roman, est réalisée par le petit studio Passione (Citrus cette année) et plus précisément par Takeo Takahashi. Ce dernier est principalement connu pour les deux saisons de Spice & Wolf. En grand fan des Mystérieuses Cités d’or, il était tout désigné pour s’attaquer à cette transposition. Car, si la plupart des histoires de fantasy se déroulent dans un univers moyenâgeux de type européen, celui de Rokka a plutôt lieu en Amérique centrale. La forêt et les châteaux sont remplacés par une jungle luxuriante et des temples d’influence inca ou aztèque. Le dépaysement est garanti.

Passione/via Crunchyroll

Usual Suspects

Si le récit démarre de manière classique et manichéenne, il prend une tournure inattendue à la fin du quatrième épisode. La chasse au traître est ouverte et le pauvre Adlet va devoir convaincre les autres de son innocence… Dans la mesure du possible en évitant de se faire tuer. On suit donc toute l’histoire de son point de vue et comme lui, on s’amuse à essayer de comprendre le plan du 7e. Le huis clos dans le temple s’ouvre rapidement à la jungle environnante, qui devient un terrain de jeu propice à des poursuites et rixes entre les protagonistes. Par son intrigue à tiroirs Rokka est forcément bavard, mais la série jongle avec dextérité avec des séquences d’action plus dynamiques.

Forcément avec le nombre limité d’épisodes, tous les personnages ne sont pas mis en avant. La relation Adlet/Flamie (superbe personnage ambigu, au passage) prend une place prépondérante. Ainsi, les autres protagonistes jouent davantage des rôles de suspect potentiel même si Hans arrive sans problème à sortir du lot. A contrario d’un Goldov qui passe son temps à suivre la princesse Nachetanya comme un gentil toutou. Et la révélation finale dans tout ça ? Bien sûr, je vous laisserai la découvrir par vous-même, mais elle a le mérite d’être surprenante.

Passione/via Crunchyroll

Une ultime pirouette, quasi gag-esque, dans les derniers instants lance la suite des aventures d’Adlet et ses compagnons, mais elle n’a jamais été produite depuis. La faute au manque de popularité de l’animé et du light novel (en stand-by depuis le sixième volume sorti en 2015) au pays du Soleil Levant. Rokka : Braves of the Six Flowers l’est pourtant énormément en Europe et aux USA avec une fanbase assez conséquente. À défaut de voir un jour l’adaptation des autres volumes, nous espérons qu’un éditeur français se penchera au moins sur le light novel.

Les 12 épisodes sont disponibles sur Crunchyroll et en DVD/blu-ray sur Anime-Store. Comme la plupart des éditions de @Anime que nous avons déjà évoquées ici, celle-ci met parfaitement en valeur la série et mérite son statut de « collector ». Hormis les épisodes disposés sur deux Blu-ray (ou DVD), le coffret contient un livret de 48 pages comprenant une galerie de personnages, du bestiaire, des armes (dont les nombreuses d’Adlet !) et des storyboards des opening/ending.

Partager sur les réseaux sociaux