Découvrez chaque semaine un jeu de société que nous avons sélectionné pour vous (avec amour et passion). Cette semaine, c'est Decrypto qui est à l'honneur.

Qui ne s’est jamais imaginé agent secret, transmettant des messages chiffrés à ses collègues espions et essayant de déchiffrer ceux des ennemis ? Ça tombe bien, c’est ce que propose Decrypto. Et ce qui tombe encore mieux, c’est qu’il le fait bien. Voyons de quoi il retourne.

Dans Decrypto, deux équipes composées de deux à quatre joueurs s’affrontent. Le but est de transmettre des codes secrets à ses coéquipiers, sans être intercepté par les adversaires. Pour cela, chaque équipe place devant elle un écran dans lequel sont glissées quatre cartes Mots-clés. Chacune dispose aussi d’un paquet de cartes Code et d’une feuille de notes.

Decrypto

À chaque tour, un joueur de chaque équipe devient l’encrypteur. Il pioche une carte Code sur laquelle est inscrite la combinaison à faire deviner à son équipe. Prenons un exemple, ce sera beaucoup plus parlant. Admettons que les mots-clés de mon équipe soient « 1. Banane », « 2. Biscuit », « 3. Légume » et « 4. Sombrero ». Si je pioche le code « 4 – 2 – 1 », cela signifie que je dois faire deviner les mots-clés « Sombrero », « Biscuit » et « Banane » à mon équipe, dans cet ordre précis. Pour cela, j’écris un indice pour chacun d’eux sur la feuille de notes. Par exemple « Mexique », « Farine » et « Fruit ».

J’énonce ensuite mes indices à haute voix. Mes cooéquipiers cogitent tous ensemble pour essayer de déchiffrer mes indices. Bonne chance à eux, car je n’ai pas été très malin. Mon indice « Fruit » peut tout autant faire penser à « Banane » qu’à « Légume ». Les adversaires en font autant pour essayer d’intercepter notre code. Là par contre, mon indice « Fruit » peut éventuellement mettre la pagaille dans leur raisonnement.

Decrypto

Si mes coéquipiers trouvent la combinaison dans le bon ordre, tant mieux. Par contre, s’ils se trompent, on récupère un jeton Malentendu. Dès qu’une équipe en possède deux, elle perd la partie. De la même manière, si une équipe intercepte le code adverse, elle récupère un jeton Interception. Si c’est son second, elle remporte immédiatement la partie.

On joue ainsi plusieurs manches de suite, toujours avec les mêmes mots-clés, mais avec un encrypteur et une carte Code différents à chaque fois. Les indices s’accumulant tour après tour, il devient de plus en plus facile aux adversaires d’intercepter le code. Surtout si les encrypteurs successifs ont été suffisament mauvais pour donner les indices « Fruit », « Jaune » et « Tordu » pour faire deviner « Banane ». Il faut donc fournir des indices de plus en plus subtils pour brouiller les pistes. Parfois tellement subtils que nos coéquipiers se retrouvent complètement perdus et qu’ils se trompent. La frontière entre trop simple et trop difficile est de plus en plus ténue.

Pourquoi c’est bien

À la lecture ou à la première explication des règles, Decrypto peut sembler légèrement confus. Et pourtant. Après deux manches, la magie opère et on comprend ce qu’on a entre les mains : une petite pépite ludique.

Decrypto

Decrypto est un jeu malin, magnifique et intelligent. Pour faire simple, Decrypto est une évidence. Il fonctionne tellement bien qu’on se demande pourquoi il n’est pas arrivé plus tôt.

S’il est clairement à classer dans la catégorie des jeux d’ambiance, il faut plutôt le rapprocher d’un jeu comme Codenames : l’ambiance y est feutrée, studieuse, et de temps en temps éclate une petite bulle temporelle pendant laquelle tout le monde se marre. Rien à voir avec les jeux idiots que nous vous proposions pour fêter le Nouvel An (attention, pas de jugement de valeur ici, nous adorons tous les jeux que nous vous présentons).

Decrypto est une évidence

Decrypto fonctionne avec tout type de public : connaisseur, débutant, adulte, enfant, etc. Il faut simplement réussir à s’adapter aux références et aux connaissances de ses partenaires. S’il peut faire un peu peur au départ en paraissant faussement compliqué, il n’en est rien. Et bien souvent on enchaine sur une seconde partie, en mélangeant les équipes pour rééquilibrer le niveau.

Le matériel est vraiment réussi, surtout pour ce genre de jeux. Les cartes Mots-clés qu’on ne peut lire qu’au travers du filtre rouge… ça ne sert à rien, mais c’est terriblement efficace et ludique. Tout comme les cartes Codes en forme de disquette 5,25 pouces que les moins de 20 30 40 ans ne peuvent pas connaitre. Les illustrations sont incroyables, tout à la fois vintages et modernes, sérieuses et amusantes. La petite mascotte présente un peu partout invite à essayer le jeu.

Bref, Decrypto est un jeu terriblement malin, intelligent et pendant lequel on s’amuse à se creuser la tête. En tout cas de notre côté, et dans son genre, c’est notre coup de cœur du moment.

  • Decrypto est un jeu de Thomas Dagenais-Lespérance
  • Illustré par NILS, Fabien Fulchiron et Manuel Sanchez
  • Édité par Le Scorpion Masqué
  • Pour 3 à 8 joueurs à partir de 12 ans
  • Pour des parties d’environ 30 minutes
  • Au prix de 17,90 € chez Philibert

Les liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux