Après la Reine des Neiges, Star Wars ou encore Aladdin, Disney revisite Le Monde de Nemo en emojis.

C’est mignon tout plein, et c’est devenu une sorte de tradition chez Disney. Pour préparer les spectateurs à la sortie du Monde de Dory le 17 juin prochain au cinéma (le 22 juin en France), les équipes marketing du studio et leurs animateurs ont eu l’idée de recréer le Monde de Nemo en emojis. Ou plutôt de s’inspirer du phénomène des emojis dans un dessin animé revisité.

On y revoit toute l’histoire du petit poisson clown et de son papa qui part à sa recherche, avec des personnages redessinés à la façon des emojis, qui interagissent au sein d’une messagerie de smartphone. L’ensemble est très bien fait, souvent drôle, avec parfois de très jolies trouvailles (comme ce « copier-coller » pour rappeler les pertes de mémoire de Dory qui se répète sans cesse).

Ce n’est pas la première vidéo du genre pour Disney, qui avait déjà créé une version emojis de Star Wars : le Réveil de la Force, d’Aladdin, de la Reine des Neiges ou encore de Raiponce :

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.