L’édition danoise du Seigneur des Anneaux contient des illustrations, et pas n’importe lesquelles : celles réalisées par la reine en personne. L’anecdote est ressortie à la suite de l’annonce de son abdication.

Tout le monde connait Le Seigneur des Anneaux : le livre de J.R.R. Tolkien est l’un des plus vendus au monde, et son adaptation au cinéma a rendu son histoire encore plus populaire. Tout le monde connaît également le Danemark. Mais ce que beaucoup moins de personnes savent, c’est que les deux sont liés d’une façon originale : Margrethe, la reine du Danemark, a illustré l’édition danoise du Seigneur des Anneaux.

L’anecdote n’est pas nouvelle — Le Monde racontait déjà l’histoire en 1977 — mais elle a été remise sur le devant de la scène le 1er janvier 2024 par Elrohir, à l’occasion de l’annonce de l’abdication de la souveraine. Le créateur de contenu, spécialisé dans l’univers de Tolkien, a publié un thread sur X racontant l’histoire liant la monarque danoise à l’écrivain anglais, et comment des illustrations de la reine ont été intégrées aux livres.

Des illustrations faites à la main par la Reine

L’histoire commence en 1970, lorsque celle qui est encore héritière écrit à J.R.R Tolkien. Margrethe, qui était « fascinée » par l’œuvre de Tolkien, selon le site officiel de la couronne danoise, lui envoie une lettre expliquant son admiration, à laquelle elle joint plusieurs de ses dessins. Elle signe sous le pseudonyme Ingahild Grathmer. L’auteur était opposé « à tout type d’illustration pour son œuvre, car les lecteurs étaient censés imaginer », mais aurait tout de même gardé les dessins de la reine, sans connaitre leur provenance.

Eowyn se battant contre le Roi Sorcier d'Angmar, par Ingahild Grathmer // Source : NMWA
Eowyn se battant contre le Roi Sorcier d’Angmar, par // Source : NMWA
Plusieurs illustrations du Seigneur des Anneaux réalisées par la Reine Margrethe sous le pseudonyme Ingahild Grathmer // Source : London The Folio Society 1977 /90
Plusieurs illustrations du Seigneur des Anneaux réalisées par la Reine Margrethe sous le pseudonyme Ingahild Grathmer // Source : London The Folio Society 1977 /90

C’est à la mort de Tolkien, en 1973, que les dessins auraient été retrouvés — et annotés, selon le site du Danemark, par l’auteur lui-même « avec des commentaires élogieux inscrits sur les dessins. » Tolkien aurait en effet été « fasciné par les dessins mystérieux, et par le fait qu’aucun personnage n’avait de visage ».

Des illustrations du Seigneur des Anneaux réalisées par la Reine Margrethe // Source : Kongehuset
Des illustrations du Seigneur des Anneaux réalisées par la Reine Margrethe // Source : URL

L’identité de la dessinatrice n’est révélée qu’en 1977, lorsqu’une maison d’édition danoise décide de publier une version de l’œuvre de Tolkien illustrée. Près d’une dizaine d’illustrations de la reine figurent dans les livres, toujours sous le nom d’Ingahild Grathmer. Les dessins ont aussi été intégrés à postériori à d’autres éditions, notamment en anglais. Enfin, le groupe musical The Tolkien Ensemble a également eu le droit d’utiliser les illustrations de la reine pour une couverture d’album, comme le précise Elrohir. Il s’agit d’un album réalisé avec Christopher Lee — qui n’est autre que l’acteur qui incarne Saroumane.

La pochette de l'album est une illustration réalisée par la reine danoise // Source : The Tolkien Ensemble
Source : The Tolkien Ensemble

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !