Après une première expérience menée en janvier 2017, les navettes autonomes du français Navya font désormais partie du paysage à Las Vegas. Dès le 8 novembre, une ligne sera mise en service en centre-ville, sur une distance de presque un kilomètre.

Les bus autonomes de Navya ne se contentent pas de circuler sur l’esplanade de la Défense depuis l’été 2017. Le service de navettes proposé par l’entreprise française s’exporte également à l’étranger, et notamment aux États-Unis où l’université du Michigan les accueille sur son campus.

Une autre ville américaine recourt aux services de Navya, afin de tester la conduite autonome adaptée aux transports en commun de voyageurs dans son centre-ville. À Las Vegas, un bus autonome de la startup s’apprête désormais à effectuer un trajet quotidien d’un peu moins d’un kilomètre, entre Fremont Street et Carson Street, pour contribuer à désengorger cet axe.

La mise en place de cette ligne à Las Vegas fait suite à une expérimentation de deux semaines menée en janvier dernier par Navya sur place. La maire Carolyn Goodman s’était alors réjouie de l’expérience, évoquant son souhait de voir une flotte entière de véhicules autonomes circuler en ville d’ici la fin de l’année.

Navya

Presque sans chauffeur

Bien que la navette soit équipée pour conduire de manière autonome, l’expérience lancée le 8 novembre à Las Vegas ne sera pas tout à fait sans chauffeur. En effet, outre les huit passagers que peut accueillir le véhicule, une personne sera présente à bord pour assurer la sécurité.

Toujours équipée des capteurs Lidar, de sa caméra et de son GPS, la technologie de la navette lui permettra de communiquer avec les capteurs intégrés aux feux de signalisation de la ville.

Tout comme le service mis en place à la Défense, c’est l’opérateur privé de transports publics Keolis qui se chargera de la gestion de ce nouveau réseau de transport. Il travaillera en collaboration avec l’American Automobile Association, qui espère profiter de la mise en place du service pour observer l’accueil réservé aux véhicules autonomes par les habitants de Las Vegas.

Partager sur les réseaux sociaux