Baidu, Le géant de la recherche chinoise, a dévoilé une de ses nouvelles intelligences artificielles. Combinant machine learning et composition automatique, Baidu a développé une IA capable de composer de la musique en analysant une photo.

Nous connaissions le projet Magenta de Google, qui s’ambitionne comme néo-Mozart artificiel et tente de composer de la musique de manière autonome. Désormais, dans le registre des intelligences artificielles créatives, il faut compter sur Baidu. Le géant de la recherche chinoise est en effet parvenu à créer une IA capable de générer de la musique mais en plus, de relier cell- ci à une photo grâce au machine learning.

Ainsi, nous pouvons l’observer dans la vidéo d’introduction dédiée aux prouesses chinoises, Van Gogh inspire à l’IA une musique douce et lancinante qui semble correspondre aux sentiments qu’inspirent l’œuvre, même si tout cela reste très subjectif — vous pouvez voir cette démo à 0:38.

Baidu explique procéder en premier lieu à une analyse automatisée du contenu de l’image, grâce à du machine learning. Une fois celui-ci identifié, le thème de la musique commence à se construire pour l’IA. Ensuite, l’algorithme qui s’occupe des photos cherche à relier l’échantillonnage des couleurs à un cocktail émotionnel. Enfin, une fois ces informations recoupées, l’IA puise dans sa base de données pour préparer une musique qui remplit les critères thématiques de la photo.

Une exposition dédiée à l’œuvre de Robert Rauschenberg ouverte jusqu’au 21 août à Beijing, dans les murs de l’UCCA, accueille les premiers résultats de l’IA qui a déjà traité deux œuvres de l’artiste.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos