Bonne nouvelle pour ceux qui veulent rester indépendants des services de webmail les plus populaires comme Gmail, Live ou Yahoo, et profiter d’un chiffrement renforcé avec une solution libre, hébergée dans le cloud. Les créateurs de Roundcube ont annoncé dimanche la sortie de la version finale de Roundcube 1.2.0, qui intègre enfin officiellement une solution simple de chiffrement par PGP.

Concrètement le chiffrement pourra se faire d’abord du côté du client, par une détection automatisée du plugin Mailvelope installée sur le navigateur Web. Celui-ci permet de gérer ses clés PGP et de chiffrer ou déchiffrer automatiquement les emails reçus, au niveau local. La détection du plugin simplifie son utilisation par ceux qui ont installé Roundcube sur leur domaine (c’est par exemple le webmail proposé par Gandi ou OVH).

Si l’extension Mailvelope est détectée sur Firefox ou Chrome, un nouveau bouton apparaît dans la barre de composition du message, qui permet de demander le chiffrement :

chiffrement-roundcube

Ceux qui préfèrent pourront aussi installer sur leur serveur un plugin Enigma, qui conserve les clés à distance, pour les rendre accessibles depuis n’importe quel navigateur. Il faudra au préalable installer GnuPG.

Avec Enigma, l’ensemble des outils de gestion des clés et des préférences de chiffrement se retrouvent dans les options du webmail :

enigma

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés