Phil Spencer, le responsable de la branche Xbox, s'est récemment prononcé sur l'avenir du jeu vidéo. Il considère le streaming comme un élément clé.

Microsoft se donne trois ans pour booster sa division gaming, notamment via un (vrai) service de streaming inscrit dans sa marque Xbox.

Il permettrait, si toutes les planètes sont alignées, d’accéder à tout ou partie du catalogue de jeux disponibles sur les consoles depuis n’importe quel appareil (on peut toujours rêver).

Une ambition qui s’explique par des chiffres : lors du dernier trimestre, le géant américain a enregistré de forts revenus en provenance du software et des services mais a été plombé par le segment hardware. La Xbox One X pourrait néanmoins l’aider à renouer avec de bons résultats.

On reparle du Netflix Xbox

On peut voir le Xbox Game Pass, un abonnement mensuel permettant de jouer à une liste de jeux établis, comme la première étape de cette vision à moyen terme, même si ce service s’articule autour du téléchargement et non pas du streaming.

«  Désormais, les joueurs jouent sur plusieurs appareils et nous les connectons via tous ces appareils. Bien sûr, pour nous, la console est importante… mais connecter les joueurs ensemble peu importe [le support sur lequel] ils jouent est une vision de ce que Microsoft fait dans le gaming  » explique Phil Spencer dans les colonnes de Bloomberg. Ses propos renvoient aussi au Cross-Play, qui affranchit la concurrence entre les plateformes pour le jeu en ligne.

Phil Spencer l’avoue donc en toute franchise et tease «  l’arrivée d’un service de streaming qui ne nécessite pas de console pour certains types de contenus d’ici les trois ans à venir  ». L’intéressé n’a jamais caché que le succès des plateformes comme Netflix était quelque chose dont il rêvait dans le jeu vidéo. Mais il reste maintenant à définir concrètement l’offre : quels jeux ? Quelles plateformes compatibles ? Quel(s) prix ? Quelle connexion internet ?

Partager sur les réseaux sociaux