Blizzard Entertainment a trouvé un moyen de soutenir la scène eSport de StarCraft II tout en continuant d'impliquer les fans.

Blizzard Entertainment ne manque jamais d’idées quand il s’agit d’entretenir ses différentes communautés de joueurs. À cet effet, les joueurs de StarCraft II vont bientôt avoir l’occasion de débloquer des objets virtuels via des récompenses regroupées sous le mot-clef Trésor de guerre. Payant et découpé en trois phases, il permettra d’obtenir plus de 70 bonus (tags, émoticônes, portraits exclusifs et skins) et servira surtout à financer la scène eSport. Une pierre deux coups pour le géant américain.

Utile et agréable

Rien n’est vraiment jamais gratuit avec Blizzard Entertainment et il faudra donc lâcher quelques euros pour participer à cette opération s’articulant autour de trois packs à 9,99 € pièce ou 24,99 € le lot. Chaque partie offrira un accès direct à du contenu (une skin pour l’unité ouvrière et un portrait), le reste devant être récupéré en terminant des parties en ligne ou en coopératif (soit de quoi offrir une carotte aux joueurs pour qu’ils restent devant leur écran).

La première étape débutera le 20 juillet, la deuxième le 17 août et la troisième le 14 septembre. La date limite d’achat est fixée au 5 octobre et le Trésor de guerre sera définitivement fermé le 5 novembre. Il sera néanmoins possible d’acheter les modèles à des tarifs normaux passée cette date.

À noter que toute acquisition d’un Trésor de guerre débloquera unea mascotte Tal’Darim pour Diablo III, un coffre pour Heroes of the Storm et un paquet de cartes pour Hearthstone.

Blizzard Entertainment reversera 25 % des recettes à sa scène eSport StarCraft II : les premiers 200 000 $ / 173 000 € seront ajoutés au prize pool de la BlizzCon 2017 (la dotation de base est fixée à 500 000 $ / 434 000 €) et le reste servira à l’organisation des futurs évènements.

Partager sur les réseaux sociaux