Le service Eightydays.me propose de vous concocter un programme de vacances en Europe en quelques clics. Le site ne vous dira pas quoi visiter mais il vous aidera à trouver des billets de train ou d'avion ainsi qu'un endroit où dormir.

Vous rêvez de faire un petit voyage en Europe avec des amis, mais la planification de vos vacances vous rebute ? Vous aimeriez utiliser un service qui vous mâche le travail, en choisissant non seulement les villes de votre périple, mais aussi les billets d’avion et les nuits d’hôtel ? Alors peut-être devriez-vous faire un tour sur Eightydays.me, un site qui vous concocte un programme en quelques clics.

L’utilisation de la plateforme est fort simple : choisissez la date de début et la date de fin de vos vacances, la ville de départ et de retour ainsi que l’espace dans lequel vous voulez voyager : l’espace Schengen (26 pays), l’Union européenne (28 pays) ou tout le continent européen ? Cela n’est pas anodin, car dans certains cas, la Russie par exemple, un visa est nécessaire pour entrer sur le territoire.

Europe
CC Freebie

Une fois que vous avez entré vos paramètres de recherche, Eightydays.me va passer en revue tous les sites sur lesquels il s’est greffé : cela va de Booking.com à Airbnb pour les nuits d’hôtel ou chez un particulier, en passant par les méta-moteurs de recherche de billets d’avion, comme SkyScanner et même des sites de réservation de billet de train lorsque les villes sont assez proches les unes des autres.

Par exemple, pour un trajet du 7 au 12 mars partant de Paris, Eightydays.me propose de partir de partir à Rome et d’y rester deux nuits avant d’enchaîner avec Catane, en Sicile, pour les trois nuits suivantes. Ensuite, on rentre en France. Ça, c’est pour un trajet avec deux étapes maximum. Il est possible d’établir un parcours incluant trois, quatre voire cinq villes différentes.

CC Josh Sorenson
CC Josh Sorenson

Dans notre test, Eightydays.me a proposé de visiter Genève, Turin et Milan pour un voyage sur trois villes, Bruxelles, Porto, Hanovre et Hambourg pour une recherche sur quatre villes et Copenhague, Milan, Bologne, Florence et Valence dans le dernier cas. Le prix, vous vous en doutez, dépend du nombre d’escales. Il allait de 126 à 243 dollars pour le voyage que nous avons imaginé. Les prix n’excèdent généralement pas les 300 dollars.

Le site, encore en bêta, a quelques imperfections : il affiche par exemple les prix en dollar alors qu’une présentation avec la monnaie européenne pourrait être plus judicieuse — en tout cas, il faudrait que l’on puisse avoir le choix. Le site ne gère que trois villes de départ et de retour en France (Paris, Lyon, Nice). Or, il existe d’autres grands aéroports en France : à Marseille, à Toulouse ou à Bordeaux.

Certains aéroports ont été écartés. Et tous les horaires ne sont pas proposés

Les concepteurs du site (dont le service existe aussi en application mobile pour iOS) font savoir qu’ils ont fait quelques choix dans le design de leur application : par exemple, des aéroports ont été sciemment écartés de l’application parce qu’ils délivrent, selon eux, une mauvaise expérience pour les voyageurs ou parce qu’ils sont trop loin de la ville. Idem au niveau des horaires

« Nous n’aimons pas et offrons donc rarement des vols et des billets de trains qui exigent que vous soyez à bord à 5 ou 6h du matin. Nous sommes fanatiquement persuadés qu’il est vital pour un voyageur d’avoir petit-déjeuné. En plus de cela, quand vous arrivez dans une nouvelle ville, vous n’avez pas besoin d’attendre le créneau incontournable 12 – 14h pour vous enregistrer dans un hôtel. Nous n’aimons pas arriver trop tôt dans une ville avec le fardeau des bagages. Une arrivée tardive n’est pas non plus une option souhaitable ».

Partager sur les réseaux sociaux