Un document interne affirme que Canal + aurait perdu 200 000 abonnés au premier trimestre 2016. C'est beaucoup, même pour le géant de la télé cryptée made in France.

L’information a été révélée ce matin par Les Jours et vient d’un document confidentiel que la chaîne cryptée détenue par Bolloré n’aurait sûrement pas voulu voir dans la nature. Car le chiffre qu’il indique est loin d’être rayonnant : Canal + aurait perdu 200 000 abonnés au premier trimestre 2016. La chaîne comptabilise 381 000 désabonnements contre seulement 185 000 abonnements sur la période. La perte nette est considérable pour Canal. Et le média en ligne d’enfoncer le clou : 200 000 abonnés dans la nature en un trimestre, c’est déjà la moitié du score de désabonnement pour toute l’année 2015 qui s’élevait à 405 000.

Si l’on reste donc sur cette tendance, on peut imaginer qu’en 2016, Canal + perdra deux fois plus d’abonnés qu’en 2015. Mais la chute ne serait pas constante et, malheureusement pour la chaîne, la courbe des désabonnés prendrait de la vitesse mois après mois. Cela confirme donc ce que le remaniement dans la douleur de la chaîne par Bolloré augurait il y a quelques mois, dans un contexte qui devient de plus en plus concurrentiel.

Au-delà de Netflix, à qui on pense tout de suite du côté des séries et des films, le sport qui a fait les grands jours de Canal est aussi, aujourd’hui, la proie de nouveaux acteurs : Facebook et Twitter. Deux géants qui, à côté des BeIN et autres chaînes privées, risquent de ne pas se laisser faire. Le groupe Canal compte tout de même encore 7,3 millions d’abonnés.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés