Le pistolet à impulsion électrique utilisé par les forces de l'ordre va être décliné dans une nouvelle version pour le particulier.

Si vous êtes américains, que vous n’aimez pas les armes à feu mais que vous souhaitez quand même pouvoir vous défendre, vous pourrez bientôt acheter un Taser conçu spécialement pour les particuliers.

taser-pulse-concealed-1

Le pistolet à impulsion électrique fait partie de l’arsenal non-létal (comprendre anti-bavure) des forces de l’ordre. En France, il équipe la gendarmerie et la police nationale et des chiffres obtenus par Le Figaro en 2013 faisaient état de 831 utilisations en situation opérationnelle. Mais il est encore plus utilisé outre-Atlantique si l’on regarde ne serait-ce que la chronologie des morts associées à l’arme.

Aujourd’hui, Taser annonce un nouveau pistolet à l’usage des particuliers, le Pulse. Celui-ci fonctionnera grâce à la même technologie que les Taser utilisés par la police mais sans les fonctions orientées « acquisition de données » comme la caméra ou l’historique d’utilisation. Il inclut par contre un viseur laser et une lampe torche.

Le Pulse est assez petit pour être transporté dans un sac ou derrière le dos… la sécurité intégrée prendra alors tout son sens et évitera de malencontreux accidents. Il est vendu avec deux cartouches Taser rechargeables d’une portée de 4,50 mètres capables de foudroyer un voisin bruyant un assaillant pendant 30 secondes.

Taser permet déjà de précommander son arme (aux États-Unis) et prévoit de commencer les livraisons d’ici la fin du trimestre. Chose assez intéressante, l’entreprise promet d’offrir un taser de remplacement si l’utilisateur lâche l’arme et s’enfuit à toutes jambes après avoir déployé la charge sur l’agresseur.

taser-pulse-1

En France, la possession d’un pistolet électrique paralysant est interdite pour les particuliers.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés