Un homme de 27 ans cherchait à engager un hacker sur Craigslist pour effacer ses anciennes condamnations. Mais sa petite annonce est tombée entre les mains d'un détective.

Les délinquants n’ont visiblement pas tous conscience qu’il faut parfois faire profil bas pour éviter des ennuis supplémentaires. Zachary Landis est de ceux là. Âgé de 27 ans, cet homme, vivant en Pennsylvanie, croyait judicieux de recruter un hacker sur Craigslist pour effacer ses amendes judiciaires. Mais manque de chance pour lui, c’est sur un détective opérant sous couverture qu’il est tombé.

L’histoire est racontée par The Register, qui reprend les informations rapportées par une chaîne de télévision locale, ABC27. Selon cette dernière, l’homme cherchait à annuler une dette de 16 000 dollars, qui n’a cessé de grossir au fil des ans à force d’être condamné en justice (9000 dollars dans le cadre d’une agression et le reste provient de deux affaires pour conduite en état d’ivresse).

Craigslist, l’un des principaux sites de petites annonces aux USA.

Mais au lieu de passer par le réseau TOR pour masquer ses traces et de faire preuve de prudence en fréquentant uniquement des espaces peu fréquentés et très difficiles d’accès, l’homme s’est simplement rendu sur Craigslist, qui est l’un des plus gros sites de petites annonces aux États-Unis.

Et cela n’a pas été sa seule erreur. D’abord, au lieu de correspondre avec une adresse jetable, Zachary a publié son e-mail personnel et son numéro de téléphone pour qu’un éventuel hacker, intéressé par l’offre, puisse le contacter. Ensuite, il a choisi de commettre une infraction sur des éléments le concernant directement, à savoir les amendes judiciaires. Autant se livrer directement à la police, menottes aux poignets.

Vous imaginez la suite : le détective découvre la petite annonce et commence à converser avec Zachary en se faisant passer pour un hacker. C’est au cours de cette discussion que sera évoqué l’accès frauduleux dans le réseau judiciaire américain. Zachary demandera à son contact une preuve de sa capacité d’intrusion en lui demandant d’effacer une petite partie de la somme, avant tout paiement.

Évidemment, cela n’est jamais arrivé. Le détective a contacté la police, qui a pu mettre la main sur suffisamment d’éléments pour arrêter Zachary. Déféré devant un juge mercredi, il n’a pas pu plaider autre chose que coupable de crime de délit informatique, falsification de documents publics, et utilisation illégale d’un ordinateur. Depuis, il a été condamné à une peine de deux ans de prison, en plus des amendes qu’il devra toujours payer.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés