L’Union des Producteurs Phonographiques Indépendants (UPFI) a salué jeudi l’accord révélé ce jeudi entre Universal et la Société Générale, autour de la carte bancaire So Music, mais « elle dénonce toutes les formes d’exclusivité sur Internet« . C’est tout le paradoxe de la position des producteurs indépendants, qui ont longtemps rejeté toute idée de licence globale, et qui subissent aujourd’hui de plein fouet les conséquences d’un tel rejet.

Notant que l’accord permet aux clients de la Société Générale de ne bénéficier que du catalogue d’Universal Music, les producteurs indépendantsrial », »sans-serif » ; »> « s’inquiètent de la multiplication des offres ayant un caractère exclusif au profit de l’acteur dominant du marché du disque« , indique l’UPFI dans un communiqué. Universal Music détient 41 % des parts de marché du disque en France, et a déjà signé d’autres accords exclusifs de ce type, notamment avec l’opérateur Neuf Cegetel.

rial », »sans-serif » ; »> »Ce type d’accord risque de conduire à une fragmentation du marché en entretenant une certaine confusion pour le consommateur et à restreindre l’accès à l’ensemble des catalogues musicaux. Personne ne pourrait concevoir que les principaux disquaires limitent l’accès à leurs rayons à tel ou tel catalogue musical« , prévient l’UFPI. « Il peut avoir pour effet de marginaliser voire d’évincer les acteurs les plus fragiles du marché numérique, qui représente pourtant des enjeux fondamentaux pour l’avenir des producteurs de musique« .

Evidemment, on ne peut s’empêcher de noter l’ironie de la situation. Les producteurs indépendants se sont longtemps battus en premier plan contre la licence globale, au motif qu’elle fragiliserait les petits labels. Or nous n’avons eu de cesse de dire qu’au contraire la licence globale, en permettant à l’ensemble des internautes de distribuer l’ensemble des œuvres, permettrait d’éviter toute situation commerciale où les majors profiteraient de leur position dominante pour imposer des plateformes musicales où leurs catalogues seraient les seuls mis en avant.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés