Il y a des sites qui aiment se faire désirer, en particulier pour ce qui relève du téléchargement de musique supporté par la publicité. SpiralFrog tardait à se lancer. Même chose pour QTrax. On nous l’a promis début 2007, puis reporté à automne 2007. Finalement, c’est ce week end qu’a éclos QTrax, du moins, dans sa version beta. On attendait beaucoup de ce service se présentant comme le premier P2P2A (peer-to-peer-to-artist). Finalement, on a de quoi déchanter.

D’abord, les morceaux téléchargés, protégés par des DRMs, ne peuvent d’après Mashable être lus qu’à partir du programme lui-même, cela pour permettre à QTrax de vous soumettre ses petites publicités. On voit donc mal l’intérêt du programme. De nombreux services streaming permettent déjà la même chose. Ici, vous avez la publicité en plus, et la place prise sur votre disque dur. QTrax permettrait aussi d’importer votre musique à partir d’iTunes, mais pas d’exporter les morceaux sur un iPod. Encore une fois, quelle utilité à transférer vos morceaux sur un lecteur bourré de publicités ?

QTrax avait promis le catalogue complet des quatre majors, soit 25 millions de titres. Mais une manque à l’appel : Warner Music Group. D’après l’analyste Peter Kafka, l’accord signé entre la major et le service aurait expiré l’année dernière. Il se pourrait même que ça soit aussi le cas avec Universal Music. Bref, QTrax : une horreur à vite oublier.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés