Si l’idée de laisser les consommateurs payer le prix qu’ils veulent pour un album relevait surtout jusque là des réseaux alternatifs ou de la musique équitable (à l’instar de Reshape Music), force est de constater qu’elle commence à faire son chemin chez les plus grands. Quand ce n’est pas Prince qui offre son dernier album gratuitement, ou Trent Reznor qui annonce les prochains opus de Nine Inch Nails à 4 €, c’est Radiohead qui s’y colle.

Après avoir orchestré un teasing pour le moins énigmatique et entretenu le mystère autour de son prochain album, le groupe mythique d’Oxford crée la surprise en dévoilant ses cartes : d’abord la date de sortie prévue dans moins de 10 jours, mais aussi la possibilité offerte aux auditeurs de déterminer eux-mêmes le prix qu’ils souhaiteront mettre pour acquérir sa version numérique. Radiohead n’a pas oublié ses plus grands fans puisqu’il leur sera aussi possible d’obtenir un double vinyle et double CD avec des titres supplémentaires pour 40 â£, soit l’équivalent de 57 €.

Si cette initiative a été possible, c’est parce que Radiohead a bouclé le contrat qui le liait à EMI pour 6 albums. Et à l’instar de Nine Inch Nails, le groupe compte bien désormais profiter de sa nouvelle liberté acquise pour se passer de label et livrer comme bon lui semble ses albums. Dans un contexte où la lutte de l’industrie du disque contre le piratage se montre tout à fait inefficace, et où les consommateurs accusent un prix de vente trop élevé pour ce qui concerne les œuvres numériques, quoi de plus pertinent que de laisser le choix aux consommateurs ? Bien sûr, Radiohead pouvait bien se le permettre mais il assez réjouissant de voir des groupes d’une telle envergure aller totalement à l’encontre de la tendance en accordant à leurs fans une confiance totale.

Merci hft0 pour l’info

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés