Voilà une histoire pour le moins cocasse concernant le site de partage vidéo YouTube. Il s’agit d’une vidéo publiée par Christopher Knight. Ce politicien américain voulait assurer sa campagne électorale locale en produisant un petit film original dans lequel il se mettait en scène à la sauce Star Wars.

Mais quelle ne fut pas sa surprise, lorsqu’il vit apparaître lors de l’émission Web Junk sur VH1 sa petite production maison sans même avoir été contacté. Knight décide alors de diffuser sur la plateforme de partage le passage de l’émission en question, et celle-ci se voit retirée peu après sur requête de Viacom (propriétaire de VH1) auprès de YouTube. Bien sûr, la procédure de blocage a dû être effectuée de manière automatique, mais elle amène à une violation de propriété intellectuelle en chaîne non sans rappeler l’histoire de la poule et de l’oeuf.

Christopher Knight diffuse sans autorisation le passage de Web Junk, qui elle même avait diffusé sans autorisation la vidéo de Knight, qui lui même n’avait certainement pas les droits pour utiliser à son compte des éléments de Star Wars. D’ailleurs, il ne paraît pas invraisemblable de désigner l’œuvre de George Lucas comme le plagiat de la trilogie Fondation écrite cinquante ans plus tôt par Isaac Asimov.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés