En Inde, Google a monté un programme qui vise à apprendre à 5 millions de femmes à utiliser Internet, grâce à des équipes qui se baladeront de villages en villages, en vélo, avec des smartphones.

Selon un rapport publié en juin 2013, l'Inde serait l'un des pays du monde où l'utilisation d'internet est la plus inégalitaire entre les hommes et les femmes. 30 % seulement des internautes actifs seraient des femmes, ce qui avait conduit Google India à lancer l'initiative Helping Women Get Online ("aider les femmes à être en ligne"), dont l'objectif est de faciliter l'accès à Internet aux Indiennes, avec à la fois une aide matérielle et un effort éducatif pour apprendre aux femmes à utiliser Internet et à gagner en autonomie grâce au réseau.

Avec l'aide de différents partenaires industriels, financiers et médiatiques, Google a ainsi mis en place avec une grande campagne de communication un portail avec des guides techniques sur l'utilisation d'un ordinateur ou d'un téléphone mobile (Android, bien sûr), mais aussi de nombreuses informations pratiques adressées aux femmes pour les conseiller dans leur vie quotidienne (avec des "astuces" très variées, sur l'éducation des enfants, la gestion d'un compte bancaire, la vie en couple, la mode, la santé, …). Le portail donne un numéro vert pour permettre aux femmes d'appeler gratuitement une assistance technique en cas de difficulté.

Souhaitant continuer à encourager les femmes à se connecter à internet dans une société dominée par les hommes, en particulier dans les zones rurales où l'inégalité hommes/femmes est encore plus forte, Google a également lancé un programme baptisé "Internet Saathi" ("ami d'internet"), qui vise à apporter la connexion dans les villages. En vélo.

Annoncé en juillet dernier, le programme a démarré cette semaine à Dausa, dans l'est du pays, comme Google India l'a indiqué sur son compte Twitter :

Des femmes bénévoles embarquent sur des vélos équipés de téléphones mobiles, pour aller enseigner à d'autres femmes dans les villages reculés comment les utiliser pour accéder à internet, et ce qu'elles peuvent en faire :

Selon Tech In Asia, les équipes de cyclistes formées par des ONG locales ou par des communautés se rendront au moins 2 jours par semaine pendant 4 à 6 mois dans un ensemble de trois villages par équipe. Elles se déplaceront dans d'autres villages lorsqu'elles se seront assurées que les femmes sont désormais autonomes dans leur utilisation d'internet.

Google India espère ainsi atteindre 5 millions de femmes réparties dans 45 000 villages, d'ici les 18 prochains mois. Et donner à autant de femmes et de familles le réflexe Google alors que le programme Internet.org de Facebook cherche plutôt à leur donner le réflexe Facebook. "La première recherche Google de Jayanti a été pour trouver des informations sur le bétail qu'elle élève. Quelle était la vôtre ?", raconte ainsi un tweet de Google India :

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos