Déjà plus de 8 % des ordinateurs de bureau ou des ordinateurs de portables utilisés en France ont adopté le système Windows 10 de Microsoft, qui semble réconcilier les utilisateurs de Windows 7 avec les envies d'évolution du géant de Redmond.

En choisissant d'offrir gratuitement la mise à jour pendant un an, et d'intégrer une publicité pour réserver sa mise à jour dans les anciennes versions de Windows, Microsoft s'est assuré les meilleures chances d'obtenir rapidement une migration des utilisateurs vers son nouveau système d'exploitation, particulièrement stratégique pour contrer ses concurrents Apple et Microsoft.

Résultat : quinze jours après son lancement, Windows 10 est déjà adopté par 6,55 % des utilisateurs d'ordinateurs de bureau et d'ordinateurs portables dans le monde. Selon les dernières statistiques de Statcounter, Windows 10 est désormais très au dessus de la première version de Windows 8 (3,61 %), et pourrait bientôt dépasser le vieux mais résistant Windows XP qui est toujours utilisé sur 9 % des PC. Il reste en revanche beaucoup de chemin à faire avant de dépasser Windows 8.1 (15,4 %), et surtout Windows 7 (50,8 %).

C'est toutefois ce dernier qui a le plus baissé depuis la sortie de Windows 10, ce qui confirme que les utilisateurs ont été séduits par la possibilité de mettre à jour leur OS en adoptant la dernière version du système de Microsoft, alors qu'ils avaient été peu à migrer vers Windows 8.x. Sorti en 2009, Windows 7 a perdu près de cinq points de parts de marché depuis la sortie de Windows 10, qui continue à être déployé par vagues de mises à jour successives chez les utilisateurs.

En France, selon les statistiques de Statcounter qui se base sur les user-agent des navigateurs, Windows 10 représenterait déjà 8,29 % des systèmes d'exploitation présents sur les ordinateurs portables ou de bureau.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés