Nintendo a décidé de licencier Chris Pranger, son responsable des localisations pour les Etats-Unis. Même s'il n'a dévoilé aucun secret, il avait participé à un podcast sans l'autorisation de sa hiérarchie.

Nintendo et la liberté d'expression de ses employés ne font pas bon ménage. L'éditeur japonais tient à conserver la culture de discipline de fer dans son entreprise, et n'accepte aucun écart, même ceux qui ne lui créent a priori aucun préjudice. Question de principe. Le magazine Kotaku rapporte ainsi que Nintendo a licencié sur le champ son responsable des localisations, Chris Pranger, pour avoir participé à une petite émission en podcast, sans l'autorisation des responsables de la communication du groupe.

Dans un message rempli de contrition sur sa page Facebook, supprimé depuis ou réservé à ses seuls amis, Pranger raconte qu'il a commencé à trembler lorsqu'il a vu que le podcast sans prétention, dans lequel il n'a semblé dévoiler aucun des secrets de Nintendo, était repris par des sites de fans et commençait à circuler dans le monde entier. Il a alors réalisé son erreur. "Ca paraissait inimaginable qu'on me fasse partir pour un seul moment de manque de jugement et d'égarement, mais on en est là", dit-il, les larmes sur le clavier.

"Je regarde ma maison et je vois des images de mon fils, et je ressens une telle honte et une tristesse handicapante", assure Chris Pranger. "Je sais que si je ne trouve pas de travail au moins aussi bon que celui-ci, je ne pourrai pas assurer les besoins de ma famille, je leur ai fait perdre leur couverture santé et leur sécurité. Je sais aussi que j'ai probablement perdu pas mal d'amis, parce que je sais à quel point ça peut être difficile de rester en contact avec quelqu'un quand le confort de la proximité est perdu. Je suis tellement désolé pour tout le monde. Je vous ai déçu. Vous avez cru en moi et m'avez soutenu et m'avez fait confiance, et je vous ai déçu. Je me suis déçu".

Interrogé par Kotaku, Nintendo a simplement confirmé le licenciement de Chris Panger. "Nous n'avons pas d'autre commentaire que de souhaiter à Chris le meilleur dans ses futurs projets", indique le groupe.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés