Les autorités américaines ont retrouvé le créateur du drone capable de tirer avec un pistolet semi-automatique, et ont décidé d'ouvrir une enquête en vue d'éventuelles poursuites.

L'Administration Fédérale de l'Aviation (FAA) a décidé d'ouvrir une enquête à l'encontre d'un adolescent de 18 ans qui a publié récemment une vidéo montrant un pistolet semi-automatique monté sur un drone, et plusieurs coups de feu déclenchés à distance. Même si la vidéo avait été publiée sous pseudonyme, les enquêteurs ont pu réquisitionner les données d'identification détenues par YouTube et remonter jusqu'au jeune homme dans le Connecticut.

Son père à qui appartient le pistolet a reconnu que son fils était l'auteur de la vidéo et l'a totalement soutenu. Il a expliqué que son fils était étudiant en ingénierie, et qu'il s'agissait même d'un projet familial qui n'était rien de plus qu'un "jouet" (sic). Fier, le papa estime que le succès de la vidéo pourrait rapporter 1 500 dollars en revenus publicitaires, et permettre ainsi de financer un nouveau projet.

La FAA étudie la possible violation des règles de sécurité aérienne aux Etats-Unis, et collabore avec les autorités judiciaires pour voir dans quelle mesure le fait de monter un pistolet sur un drone et de permettre qu'il tire à distance est compatible avec le droit pénal. Même si les Etats-Unis ont une législation très permissive sur la détention des armes à feu, elles n'autorisent peut-être pas le fait de les confier à des robots, fussent-ils contrôlés par un humain. La question est toutefois ouverte au débat et les autorités locales ont estimé qu'il n'y avait pas, a priori, d'infraction pénale, du fait que les tirs ont été réalisés en pleine forêt, sans risque pour des tiers.

Le jeune homme, Austin Haughwout, avait déjà été arrêté l'an dernier suite à l'utilisation d'un drone. Une femme s'était plainte d'être filmée par lui sur la plage et l'avait ensuite frappé. Il avait alors publié la vidéo sur YouTube. Selon le père, cette première vidéo avait permis de financer le drone.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos