Selon Bloomberg, Microsoft s'apprêterait à annoncer la plus grande vague de licenciements de son histoire, supérieure aux 5 800 départs de 2009.

Lorsque Satya Nadella a demandé à ses employés de tout faire pour remettre la productivité au centre de leurs préoccupations, ce n'était pas seulement un rappel de la vision de son utilité sociale par la firme de Redmond. C'était aussi un avertissement très clair envoyé aux salariés qui devront prendre conscience que tous seront mis à rude épreuve pour conserver leur emploi.

En effet selon l'agence Bloomberg, Microsoft s'apprêterait à annoncer son plan social le plus important depuis 2009, lorsqu'il avait licencié 5 800 personnes. Le plan serait le résultat de l'acquisition de Nokia, qui a ajouté environ 30 000 salariés au groupe. Celui-ci compte actuellement un peu plus de 127 000 employés dans le monde.

Selon Bloomberg, les suppressions de poste se concentreraient principalement sur les activités mobiles, du fait des doublons entre Microsoft et Nokia, mais également sur certaines branches marketing du groupe telles que l'équipe dédiée à la Xbox, ou sur une partie du personnel chargé de tester les logiciels.

L'annonce du plan de licenciements pourrait intervenir le 22 juillet, lors de l'annonce des résultats trimestriels de Microsoft, ou dans le courant de la semaine.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés