Après Sony et LG Electronics, Razer dévoile lui aussi son bracelet connecté. Contrairement aux autres produits, celui-ci comprend deux écrans.

Spécialisé dans les périphériques de jeu, le groupe américain Razer s'intéresse désormais aux objets connectés. Alors que la tendance est à l'informatique à porter (wearable computing), symbolisée par les montres high-tech et les lunettes Google Glass, Razer a choisi de s'orienter vers les bracelets connectés en présentant le Nabu SmartBand lors du CES 2014.

Le Nabu SmartBand est équipé de deux écrans OLED. Le premier (32 par 32 pixels) est destiné à recevoir les notifications publiques. Il est situé du même côté que le dos de la main. L'autre (128 par 32 pixels) sert à afficher des informations privées. En conséquence, Razer l'a placé du même côté que la paume de la main, afin de limiter sa visibilité par des tiers.

Compatible avec iOS et Android via une application mobile, le Nabu SmartBand comprend un accéléromètre et un altimètre. Le bracelet peut délivrer diverses informations, allant des notifications (appels, SMS, courriers électroniques, mises à jour) aux des données liées au quotidien du porteur (programmation du réveil en fonction des cycles du sommeil, suivi du sommeil, activité physique…).

Le Nabu SmartBand intègre enfin un capteur de proximité, qui servira à alerter le porteur lorsqu'une autre personne disposant de son propre bracelet connecté Razer se trouvera dans les parages. Il sera alors possible de partager certaines informations (centres d'intérêt, coordonnées…) lors d'une poignée de mains entre deux porteurs du Nabu SmartBand.

L'autonomie annoncée est d'une semaine. Razer lancera son bracelet à la fin du premier trimestre 2014. Le prix public n'a pas encore été annoncé. Les développeurs d'applications l'obtiendront pour 49 dollars.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos