Chaque semaine, c’est-à-dire hebdomadairement donc, ActuaLitté et Numerama croisent le fer et leurs informations. L’occasion d’une revue de presse unique, reprenant le meilleur de l’information, dans les deux univers journalistiques. Bien entendu, on évoque dans cette nouvelle aventure les frais de port pour l’achat de livres sur internet, les dépenses d’argent public inconsidérée et l’incidence d’internet sur la culture.

Lundi

Numériser les œuvres sous droit du XXe siècle, que l’on ne trouve plus dans le commerce est tout à fait honorable comme projet. Mais il semble qu’en l’absence de décision quant au financement que doit assurer l’argent du Grand Emprunt, on se tourne vers l’argent du contribuable pour ce faire. Étrange…

Mardi

Vendre des livres numériques aux expatriés est d’une complexité sans nom… principalement parce que des restrictions territoriales pèsent sur les vendeurs en ligne. La situation émeut les députés les plus inattendus, auxquels la ministre de la Culture a répondu.

Mercredi

C’est le jour des enfants évidemment, et ces derniers sont à l’honneur. En effet, la première raison qui pousse les parents à acquérir un livre numérique éducatif ne serait autre que le conseil de leur progéniture. Enquête et étude.

Jeudi

Internet rend peut-être idiot, mais ferait de nous des idiots cultivés, selon une récente étude. En tout cas, elle monde qu’Internet est un outil dont les bénéfices pour les industries culturelles sont absolument indéniables.

Vendredi

L’Assemblée nationale a adopté une loi anti-Amazon, paraît-il pour venir en aide aux libraires, et rendre impossible la concurrence sur la vente de livres, des produits pas comme les autres. Sauf que l’intervention du gouvernement a abouti à la validation d’une loi qui serait tout bonnement inapplicable !

Excellent week-end !

Sortez et lisez !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés