Le réseau GÉANT, destiné aux scientifiques européens, se renforce. Désormais, un utilisateur final peut transférer des données à une vitesse de 100 Gbps. Pour la Commission européenne, cette montée en puissance est nécessaire pour faire face aux projets scientifiques les plus ambitieux.

Lorsqu'il est question d'accès à internet à haut et très haut débit, seule la facette grand public est généralement évoquée. Or, des infrastructures destinées à un public spécifique connaissent aussi des améliorations notables. C'est le cas de GÉANT, un réseau paneuropéen conçu pour les scientifiques. Désormais, il est en mesure de transmettre des données à l'utilisateur final jusqu'à 100 Gbps.

Mieux. Selon les responsables du réseau, "celui-ci pourrait atteindre la vitesse de 2 Tbps". Pour l'heure, "la capacité maximale disponible sur le réseau central est de 500 Gbps" de façon à "collaborer de façon plus immédiate sur des projets sensibles et de répondre à la demande, en augmentation rapide, concernant la capacité de transfert de données".

Cette évolution de GÉANT était justifiée au regard de la "croissance exponentielle" du travail (production et échange de données) mené par les chercheurs, explique la Commission européenne. "Les grands projets réunissant des partenaires du monde entier génèrent des volumes considérables de données qui doivent être diffusées, analysées, stockées et consultées".

L'importance de GÉANT pour la recherche européenne ne nécessite pas seulement une forte capacité pour transférer des tas d'informations. Il lui faut également un haut taux de disponibilité, donc une forte résilience pour être en mesure de fonctionner même en cas d'un fort dysfonctionnement. L'objectif "est de garantir une disponibilité de 99,999 %", précise Bruxelles.

GÉANT n'est pas isolé. Il relie en réalité 38 réseaux nationaux de la recherche et de l'enseignement, comme RENATER en France, situés dans 43 pays. En outre, le réseau paneuropéen est lié avec ceux existants dans d'autres régions du monde : Asie, Pacifique, Méditerranée, Amérique Latine, Asie Centrale, Caraïbes, Afrique, Amérique du Nord, Chine, Japon.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés