La fondation Mozilla a précisé le cycle de développement qu'elle compte suivre pour Firefox OS. Alors qu'une nouvelle version du navigateur Firefox est fournie toutes les six semaines, les mises à jour du côté de la plateforme mobile devraient être espacées de trois mois au maximum.

Depuis deux ans, la fondation Mozilla suit un cycle de développement très resserré. Toutes les 6 semaines, une nouvelle version de Firefox est proposée. Cette politique répond à deux objectifs : marketing d'abord, afin de s'aligner sur la numérotation des navigateurs concurrents. Technique ensuite, en diffusant les nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure pour ne pas bousculer l'usager avec trop de nouveautés.

Cette approche accroit évidemment la fragmentation du navigateur, dans la mesure où les versions arrivent très vite et les usagers ne prennent pas toujours le temps d'être en pointe là-dessus. Cependant, la fondation souhaite s'en inspirer pour Firefox OS. Dans un billet de blog publié la semaine dernière, Mozilla s'appuie sur le cycle de développement actuel pour esquisser celui qui encadrera la carrière de Firefox OS.

Cependant, la réalité de l'écosystème mobile nécessite quelques aménagements. "Nous avons dû jongler avec les échéanciers et les exigences de tous les constructeurs, des opérateurs et des fabricants de puces avec qui nous nous sommes rapprochés", explique la fondation. Aussi est-il prévu de pousser des mises à jour non pas tous les six semaines, mais tous les trois mois.

Autrement dit, Firefox OS évoluera chaque trimestre. C'est un rythme particulièrement soutenu, juge Mozilla. Aucun autre système d'exploitation mobile ne propose une stratégie agressive. Cela étant, tout dépend de ce qu'on veut comparer. D'autant que le contenu des mises à jour varie évidemment naturellement selon les versions, les O.S. ou les objectifs des développeurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés