C'est de bonne guerre. Longtemps malmené dans les spots publicitaires d'Apple, Microsoft passe à l'attaque. Le groupe a sorti une vidéo dans laquelle il se moque ouvertement des faibles possibilités de l'iPad, quitte à forcer le trait.

Entre 2006 et 2010, Apple a régulièrement taclé l'univers PC avec sa campagne publicitaire "get a Mac". Les spots mettaient en scène deux personnages, l'un représentant un ordinateur Mac l'autre un PC. À chaque fois, les atouts du Mac étaient mis en avant tandis que les faiblesses du PC étaient soulignées. Aujourd'hui, Microsoft veut donner le change en se montrant plus incisif.

Mercredi, la firme de Redmond a mis en ligne sur son compte YouTube une vidéo comparant les possibilités offertes par l'iPad et une tablette multimédia sous Windows 8. Selon le spot, l'iPad n'est pas en mesure de gérer le multitâche, ne dispose des logiciels de la suite bureautique Office et coûte plus cher qu'une tablette tactile équipée du système d'exploitation de Microsoft.

Le clip grossit évidemment le trait, quitte à prendre certaines libertés avec la réalité. Ainsi, le support du multitâche est disponible dans la à jour logicielle iOS 4.2 pour l’iPad. Mais s'il est possible de "passer instantanément d’une app à l’autre", il n'est pas possible aujourd'hui de scinder l'écran en deux pour afficher en même temps deux applications.

Idem pour l'absence de la suite bureautique Office. Il existe des alternatives comme iWork, qui permettent de créer des pages, des feuilles de calcul et des présentations exactement comme le font Word, Excel et PowerPoint. En parcourant l'App Store, de nombreuses solutions gratuites ou payantes sont disponibles. Sont-elles aussi bien qu'Office, voire meilleures ? C'est un autre débat.

Baptisée "parlons moins, faisons plus", la vidéo, qui parodie d'ailleurs la voix synthétique de Siri, fait suite à une autre séquence qui cette fois s'était attardée sur la guerre judiciaire entre Apple et Samsung. Dans cet autre spot, Microsoft prenait de la hauteur face à la querelle sans fin opposant les deux géants de la téléphonie mobile.

Les spots publicitaires de Microsoft, diversement accueillis, s'inscrivent dans une stratégie plus globale de conquête du public. Parce que la meilleure défense demeure l'attaque, la firme de Redmond a choisi de se montrer beaucoup plus offensive en s'attaquant à ses deux grands rivaux. Il faut dire que le groupe américain n'a guère le choix : sa part de marché dans le milieu des tablettes ou celui des smartphones est dérisoire.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos