Les nombreuses critiques de Windows 8, parfois sans nuance, ont poussé le vice-président du groupe en charge de la communication, Frank Shaw, à prendre la parole pour défendre le système d'exploitation. Dans un billet de blog, il a tenu à mettre en avant l'écoute de l'entreprise vis-à-vis des réactions de ses clients. Windows 8.1 s'inscrit ainsi dans cette logique, afin de satisfaire les usagers, selon Frank Shaw.

Sorti courant octobre, Windows 8 bénéficiera d'une importante mise à jour cette année. Outre les habituelles améliorations au niveau du système d'exploitation et les éventuelles corrections de bugs, cette remise à niveau, baptisée Blue, va aussi permettre à Microsoft de revenir sur certains choix initiaux. Ainsi, le bouton "Démarrer" pourrait être proposé en alternative de l'interface Start Screen.

La perspective d'assister à un virage à 180° sur Windows 8 a fait l'objet d'une multitude de papiers dans la presse. Nombre d'observateurs pensent que le très probable retour du bouton "Démarrer" signe l'échec de Microsoft avec son dernier système d'exploitation, puisque la nouvelle interface est vue comme l'un des principaux freins à sa réussite, du fait de la perte de repères qu'elle engendre.

Les réactions sarcastiques et les analyses assassines à ce sujet ont conduit Frank Shaw, vice-président en charge de la communication au sein de Microsoft, à prendre la plume pour inviter les uns et les autres à ne pas avoir une lecture binaire sur les orientations passées du groupe et les choix futurs qui pourraient être pris. En fait, Microsoft fait même preuve d'écoute en réajustant le tir, selon Frank Shaw.

"Faisons une pause un moment et considérons l'essentiel. La vente de 100 millions de copies d'un produit est une bonne chose. La prise en compte des avis et l'amélioration d'un produit sont des bonnes choses. Zut, il fut un temps où admettre que vous étiez à l'écoute et agissiez en fonction était considéré comme une bonne chose", écrit-il, livrant au passage les performances commerciales de Windows 8.

"Windows 8 est un bon produit et il s'améliore chaque jour. À la différence d'une canette de soda, un système d'exploitation pour ordinateur offre différentes expérience à différents clients pour répondre à différents besoins, tout en déplaçant toute l'industrie vers un avenir passionnant fait de tactile, de mobilité, de fluidité et d'expériences trans-plateformes".

Frank Shaw sait que les critiques ne disparaîtront pas avec son message ni lorsque Windows 8.1 arrivera. Le responsable de la communication assure qu'un tel O.S., au regard de la place centrale qu'il occupe et de la variété des besoins qu'il cherche à satisfaire, ne pourra peut-être jamais contenter tout le monde. Mais Microsoft s'efforce d'écouter sa communauté et d'adapter ses produits en fonction.

C'est du moins le message que le vice-président veut faire passer, en invitant chacun à regarder le coeur des choses plutôt que de s'attarder aux points périphériques.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés