Publié par Julien L., le Jeudi 31 Janvier 2013

L'Europe invitée à faire plus de stress-tests contre les attaques DDOS

L'agence européenne ENISA, spécialisée dans la sécurité des réseaux et de l'information, a profité des conclusions de l'exercice Cyber Europe 2012 pour formuler quelques recommandations. Parmi elles, l'ENISA suggère fortement aux pays membres d'augmenter le nombre d'exercices visant à contrer les attaques DDOS.

L'Union européenne doit s'entraîner davantage à parer les attaques informatiques par déni de service (DOS). Telle est l'une des recommandations formulées par l'Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information (ENISA), dans son rapport (.pdf) concluant l'exercice Cyber Europe 2012 qui a eu lieu en octobre et qui a forcé les participants à gérer 1200 incidents informatiques distincts.

Dans ses recommandations, l'ENISA écrit que "davantage de formations dans les procédures de crise sont nécessaires pour toutes les parties prenantes des cyber-crises" et qu'une "participation accrue du secteur privé au niveau national devrait être envisagée pour les exercices futurs". En outre, l'ENISA recommande une "contribution d'autres secteurs européens essentiels (énergie, transport)" à des exercices.

Cela doit passer par une augmentation du nombre des entraînements. "Plus d'exercices de cyber-sécurité paneuropéens et nationaux sont nécessaires pour améliorer la coopération entre les pays dans les cas de cyber-crise". Par ailleurs, les États européens "devraient améliorer l'efficacité, l'évolutivité et la connaissance des mécanismes, procédures et flux d'informations pour la coopération nationale et internationale".

Selon le directeur de l'ENISA, l'exercice Cyber Europe 2012 a permis de renforcer "la confiance" entre les pays participants, "ce qui est capital lorsqu'il s'agit de déployer des activités d'atténuation efficaces et rapides en cas de cyber-crise réelle". L'exercice a ainsi "favorisé la création de nouvelles relations et renforcé les relations existantes", affirme l'ENISA.

L'opération Cyber Europe 2012 a mobilisé des experts de toute l'Europe et fait suite à un entraînement similaire survenu deux ans plus tôt. Les attaques, simulées, reproduisent "les caractéristiques et le comportement d'infrastructures d'informations critiques existantes". Les infrastructures réelles n'ont pas pas été impliquées au cours de l'exercice, mais les enseignements du test doivent leur servir.

Publié par Julien L., le 31 Janvier 2013 à 12h25
 
3
Commentaires à propos de «L'Europe invitée à faire plus de stress-tests contre les attaques DDOS»
Inscrit le 13/08/2010
7061 messages publiés
Mon Dieu, mon Dieu... des attaques DDOS... quelle horreur. Planquez les ch'tits n'enfants, protégez les grand-mères !
Inscrit le 13/08/2010
7061 messages publiés
Tiens, en passant, une news intéressante :

" Espionnage de Besancenot : l'ex-distributeur du Taser condamné à 15 mois de prison avec sursis
Antoine Di Zazzo, patron de SMP Technologies, a été condamné, jeudi 31 janvier, à quinze mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende, pour avoir fait espionner l'ancien porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste Olivier Besancenot entre 2007 et 2008. L'ex-distributeur du Taser était poursuivi pour complicité de "violation du secret professionnel", d'"accès frauduleux à un système de traitement automatisé de données" et de "détournement de finalités de données"."
  • C'est moins cher payé que pour pour du piratage de musique en général
  • Pour une peine comme celle-ci, Aaron Swartz ne se serait jamais suicidé !
  • Wonderful world, isn't it ?
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
C'est bien ça la "justice à 2 vitesse" ?
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Janvier 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10