Les beaux jours ont décidé de prendre des vacances, mais chaque samedi matin, le rayon de soleil est ailleurs. ActuaLitté et Numerama vous proposent de retrouver le meilleur de l'information, dans une revue de presse croisée. Et cette semaine, la lecture numérique vous emmène en voyage : Bruxelles, Paris, Internet, USA et Nigeria, un vol en business class, sans esacale, pour un véritable tour du monde du livre.

Lundi (pas de jeu de mot cette semaine) : L’affaire est grave : depuis décembre Bruxelles accuse les éditeurs européens d’entente sur le prix des livres numériques, et d’infraction aux règles de la concurrence. Mais cinq des six acteurs mis en cause, dont Apple, sont sur le point de finaliser un accord avec les autorités européens. Inéspéré ? Plutôt dramatique, avec des conséquences funestes pour le monde du livre…

Mardi (non, n’insistez pas) : Quand les cabinets d’analyse parlent, on les écoute… en souriant. En tout cas GfK a parlé, et dévoilé une enquête qui raconte les relations des Français avec le livre numérique, et les biens culturels dématérisalisés dans leur ensemble. Moralité, 98 % de nos concitoyens préfèrent toujours le livre de papier.

1004026

Les vases communicants, gravure de 1882 (auteur : El Bibliomata)

Mercredi (mais enfin !) : Dans la blogosphère livresque, on trouve des gens qui s’écrivent les uns aux autres, et s’écrivent les uns chez les autres. C’est un principe simple, qui se déroule tous les 1er vendredis du mois : Les vases communicants. Viens sur mon blog m’écrire un texte, et je ferai de même chez toi. L’intention ?  » Brouiller un peu la logique verticale des flux RSS et de la lecture de blogs par effet d’entassement. Circulation horizontale pour produire des liens autrement… Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre. Beau programme « .

Jeudi (non, c’est non) : La tablette, c’est donc l’avenir. Certes, mais pas forcément du livre numérique. En tout cas, Gartner, autre cabinet d’analyse, propose un regard sur les usages de ces appareils… déterminant. Et que croyez-vous que l’on fasse avec une tablette ? Lire des ebooks ? Pas tout à fait…

Vendredi : L’accès aux ouvrages et à la connaissance est un enjeu de société pour tous. Au Nigeria, le livre numérique représente encore une sorte d’inconnue à plusieurs équations. Ou l’inverse. Cependant, 43 % du pays aimerait profiter de cette nouvelle technologie. Bien que de nombreux problèmes se posent : alimentation électrique, ordinateur personnel, etc. Car là-bas, la guerre des appareils de lecture, on en ignore à peu près tout, et le livre numérique, c’est encore avec un ordinateur qu’on y accède.

Et comme chaque samedi, excellent week-end

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés