Si vous devez acheter un iPod nano, un conseil : attendez quelques semaines. La commission copie privée a en effet voté hier à l'unanimité la baisse du barème de rémunération qui faisait grimper la taxe sur le nano à 51 euros.

Industriels, consommateurs et professionnels de la filière musicale se sont finalement assis autour de la même table hier, après un premier échec le 13 octobre dernier. Les membres de la commission d’Albis ont rectifié l’erreur qui faisait qu’un iPod nano de 4 Go était taxé 51,44 euros, alors qu’un autre baladeur Apple de 60 Go était taxé 23,93 euros.

Jusqu’à présent le barème, fixé en 2002, prévoyait que les baladeurs à mémoire flash seraient taxés 34 centimes d’euros par tranche de 32 Mo de stockage. La taxe exigible sur les iPod nano vendus et importés en France a finalement été ramenée à 8 euros, s’alignant ainsi sur la grille de tarification fixée pour les disques durs.

Selon le quotidien Le Figaro, la baisse « devrait intervenir au 1er décembre, lors de la publication au Journal officiel de la nouvelle rémunération sur les mémoires numériques« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés