Selon une étude menée par TNS auprès de 6500 personnes dans 15 pays différents, 13% des utilisateurs de téléphones mobiles écoutent régulièrement de la musique avec leur téléphone. Plus de deux personnes sur trois seraient très intéressées par cette fonction.

Il existe de grandes disparités entre les pays lorsque l’on observe les taux d’utilisation réels des fonctionnalités MP3 des téléphones mobiles. Si l’on ne s’étonne pas de voir la Corée du Sud devancer tout le monde avec 26 % de taux d’utilisation, la présence des Etats-Unis en queue de peloton avec seulement 4 % est quant à elle déroutante. En France, ce sont 10 % des possesseurs de téléphones portables qui disent s’en servir pour écouter de la musique au moins une fois par semaine. C’est 3 points en dessous de la moyenne, et surtout 9 points en dessous de nos voisins britanniques (19 %).

L’étude de TNS montre en outre que le téléphone mobile sert aussi beaucoup à la maison. 23 % de ceux qui s’en servent pour écouter de la musique le font dans leur lit, et 21 % sortent leur mobile pour écouter des MP3 pendant le week-end, confortablement installés dans leur canapé.

Mais tout n’est pas gagné pour l’industrie de la sonnerie. Les utilisateurs dénoncent la piètre qualité de l’écoute, la mémoire insuffisante des appareils, et le fait qu’il est souvent plus simple de transférer un MP3 depuis son ordinateur que d’en télécharger un sur une plateforme payante. Selon Hanis Harun de TNS Technology, « le prix des téléchargements est problablement encore la principale barrière qui décourage les gens à télécharger et écouter des chansons sur leurs téléphones« . « D’autres facteurs jouent un plus petit rôle, telles que les capacités limitées des appareils et le temps que ça prend de télécharger. Cependant, tous les indices tendent à montrer que la musique sur mobile devient un concurrent de plus en plus important des baladeurs musicaux comme les iPods« , ajoute l’analyste.

De quoi conforter les rumeurs selon lesquelles Apple lancera son propre smartphone, après avoir cédé une licence d’iTunes à Motorola pour son téléphone Rork, dont le succès n’a pas été au niveau attendu.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés