Dans un communiqué publié au nom de "Anonymous France", le groupe rappelle que la règle de base des Anonymous est d'être anonyme. Un rappel évident, mais que semblent ne pas comprendre une quantité croissante d'internautes qui appellent à des actions au nom d'Anonymous en utilisant leur compte Facebook.

Vous le savez, nous sommes en profond désaccord sur Numerama avec ceux qui prétendent pouvoir parler au nom d’Anonymous pour, par exemple, démentir être à l’origine d’actions prétendument menées par d’autres Anonymous. Nous avions publié un article à ce sujet, en rappelant que n’importe qui peut prétendre être Anonymous et agir au nom d’Anonymous, et que personne ne peut imposer de règles ou de hiérarchie sans trahir la philosophie-même du mouvement.

Mais il y a tout de même des règles de bases à suivre pour être Anonymous, ou au moins une.

Bêtement, il faut être anonyme.

C’est ce que s’est senti obligé de rappeler un groupe Anonymous, dans un communiqué qui met en garde ceux qui utilisent la célèbre signature pour diffuser des messages sur Facebook, avec leur propre nom. « Nous voyons s’ouvrir, au nom d’Anonymous, des centaines de pages sur le réseau social Facebook. Certaines de ces pages diffusent en masse sans se soucier du contenu qu’elles colportent auprès « du public de Facebook »« , regrette le groupe dans son communiqué publié comme souvent par YouTube.

« Les administrateurs de ces pages se revendiquent Anonymous. C’est faux. Ils ne le sont pas. Ils divulguent naïvement leur nom, coordonnées et numéro de téléphone personnel. Ils laissent des traces qui peuvent être utilisées. Rappelez-vous que l’anonymat est un principe fondamental pour Anonymous. C’est un droit que nous devons conserver quels que soient les moyens utilisés. »

Le groupe Anonymous France tente aussi de ré-affirmer les valeurs originelles du mouvement, qui tendent à se dissoudre dans la popularité gagnée par la bannière ces derniers mois. « La liberté d’expression toujours défendue par Anonymous ne donne pas le droit d’écrire n’importe quoi en notre nom. Retenez bien que tout peut être dit et partagé, mais pas au nom d’Anonymous« , demande le communiqué.

Plutôt que de déclarer une guerre à ceux qui s’éloignent des valeurs originelles, le mouvement se veut pédagogique. « Nous avons pris contact avec certains comptes et pages de fans se prétendant Anonymous sur Facebook pour les avertir que certaines des opérations qu’ils partageaient n’auraient jamais lieu, mais aussi pour les inviter à nous contacter afin qu’ils puissent comprendre pleinement la philosophie Anonymous et nos modes de fonctionnement« .

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos