Selon le magazine Wired, qui s'appuie sur des chifres de Palo Alto Networks, la fermeture de MegaUpload aurait bénéficié principalement à Putlocker, et dans une moindre mesure à RapidShare.

Deux mois après la fermeture de MegaUpload, il est possible de dresser de premiers bilans de l’arrêt brutal de celui qui était alors le leader de l’hébergement et du téléchargement de fichiers sur Internet. Alors qu’en France l’Hadopi n’hésite pas à affirmer que la VOD légale a largement profité de l’arrêt du site de partage de fichiers, avec des chiffres qui appellent nombre de nuances, le magazine Wired affirme pour sa part que d’autres plateformes ont déjà comblé le vide laissé par MegaUpload.

Wired s’appuie sur des chiffres fournis par Palo Alto Networks, qui a analysé le trafic issu de 241 réseaux équipés de ses solutions de firewall (ce qui relativise la représentativité de l’échantillon). Selon la firme, le service Putlocker serait le grand gagnant de la fermeture de MegaUpload. Il serait en effet passé de 6 % à 28 % de la bande passante utilisée par les services de partage de fichiers basés sur le protocole HTTP, dépassant même MegaUpload qui ne comptait « que » pour 25 % avant l’arrestation de Kim Dotcom et de ses collaborateurs.

RapidShare, mieux connu en Europe, aurait quant à lui progressé de 8 à 15 % de bande passante. En revanche, le trafic BitTorrent n’aurait pas progressé, malgré l’effet MegaUpload sur le P2P que nous avions noté dans les jours suivant la fermeture du service.

MediaFire, qui a réalisé une chasse aux sorcières sur ses serveurs pour afficher sa lutte contre le piratage, aurait quant à lui baissé après la fermeture de son concurrent. Alors qu’il était utilisé sur 60 % des réseaux audités avant l’arrêt de MegaUpload, MediaFire n’est plus utilisé que sur 54 % des réseaux. Filestube, 4share et Filesonic connaîtraient la même tendance.

Notez cependant que les chiffres d’Alexa ne montrent pas du tout les mêmes rapports, et que les chiffres relayés par Wired sont donc à prendre avec une certaine réserve. Les principaux concurrents ont bien profité de la fermeture de MegaUpload le 19 janvier dernier, mais en terme de fréquentation RapidShare reste devant Putlocker, et tous les deux sont encore très loin de MediaFire :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés