Après avoir lancé quelques applications partenaires en septembre, Facebook ouvre aujourd'hui Open Graph à tous les développeurs. Ces derniers pourront désormais faire installer leur travail dans la Timeline des utilisateurs et bénéficier d'une visibilité accrue. Ces mêmes utilisateurs doivent donc, plus que jamais, contrôler leurs paramètres de confidentialité s'ils ne veulent pas exposer leur vie privée aux yeux de tous.

C’était l’une des grandes annonces de la conférence f8 de septembre dernier : Facebook allait permettre aux développeurs d’intégrer leurs applications au réseau social de manière très fine, à l’image de ce qui était présenté avec Spotify ou Dailymotion. Mais, jusqu’ici, seul un petit groupe de développeurs, triés sur le volet, avaient pu s’y essayer.

Désormais, tout le monde peut se saisir d’Open Graph et les utilisateurs pourront ajouter toutes ces nouvelles applications à leur Timeline, la nouvelle version du profil sur le réseau social. A l’occasion de ce lancement, 60 nouvelles applications sont disponibles, parmi lesquelles Pinterest, Flixster, Foodspotting ou Appsfire.

Ces applications complètent également le bouton « J’aime », célèbre sur le réseau social. Les développeurs peuvent désormais y ajouter d’autres actions, en fonction de la nature de l’application. Des « Lire », « Regarder », « Cuisiner » ou « Ecouter » ont déjà commencé à fleurir et devraient être rapidement rejoints par d’autres termes personnalisés.

Facebook met donc à disposition des développeurs des tutoriaux et des guides à respecter pour pouvoir utiliser Open Graph. Mais avec sa démocratisation, il sera plus que jamais indispensable de contrôler ses paramètres de confidentialité pour ne pas tout partager avec tout le monde, même si c’est le but ultime de la firme. En effet, ces applications peuvent désormais partager sans le consentement régulier des utilisateurs, dès qu’il les a autorisé à le faire : une aubaine pour les développeurs qui bénéficient d’une visibilité accrue, et pour Facebook qui emmagasine ces données.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés