Pas facile d'être les filles du président des États-Unis. Alors que les jeunes Américains sont de plus en plus attirés par les réseaux sociaux, Sasha et Malia Ann Obama ne doivent pas s'inscrire sur Facebook. Non seulement, elles sont fort jeunes, mais en plus leur père occupe des fonctions qui obligent à certaines concessions.

Il faudra que Malia Ann et Sasha patientent encore quelques années avant de pouvoir fréquenter un réseau social comme Facebook. Dans un entretien accordé à la presse américaine, Barack Obama et son épouse Michelle ont dévoilé une partie de leurs habitudes numériques et télévisuelles. Et parmi les règles édictés par le couple, il y a l’interdiction de s’inscrire sur le site communautaire.

Interrogés par People, Barack et Michelle Obama ont expliqué qu’ils ne souhaitaient pas que des personnes qu’ils ne connaissent pas s’invitent dans leur quotidien, par le biais de leurs filles. On imagine en effet que le couple ne souhaite pas que des inconnus cherchent à se lier d’amitié avec Malia Ann et Sasha simplement parce que leurs parents sont célèbres.

Derrière cette décision, il y a sans doute une raison plus prosaïque. Au regard des fonctions éminentes occupées par Barack Obama, il y a très certainement une question de sécurité nationale. Il est fort probable que les services de protection du président américain lui ont suggéré de freiner l’enthousiasme de ses deux filles à l’égard de Facebook, afin d’éviter de multiplier les enquêtes.

Barack Obama a d’ailleurs reconnu à demi-mots que sa fonction de président américain est l’une des raisons essentielles qui ont conduit le couple à prendre cette décision. Désireux de se faire réélire dans quatre ans, le chef de l’État a plaisanté en indiquant qu’ils en reparleraient dans quatre ans (la durée d’un mandat présidentiel aux États-Unis, ndlr).

Reste qu’au-delà du refus du couple de laisser Malia Ann et Sasha fréquenter Facebook, il faut noter que le réseau social n’accepte normalement pas enfants en dessous d’un certain âge. Or, si Malia Ann a 13 ans, âge minimal pour fréquenter Facebook, ce n’est pas le cas de Sasha, qui a 11 ans. Et le site communautaire a de toute façon prévu certaines restrictions pour les jeunes âgés de 13 à 18 ans.

La situation du couple Obama est loin d’être isolée. Une enquête conduite cet été outre-Atlantique a révélé l‘attrait formidable qu’a Facebook sur les plus jeunes, au point qu’un peu moins de la moitié (46 %) des enfants de 12 ans et 62 % des enfants de 13 ans ont déjà ouvert un compte. Si Facebook affirme fermer à tour de bras les comptes illicites, ses moyens d’action restent limités face à 800 millions d’inscrits.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés