Que feriez-vous si vous découvriez un appareil photo perdu au fond de l'eau depuis plus d'un an ? Un amateur de plongée a décidé de partir à la recherche de son propriétaire, et y est parvenu.

Voilà une histoire peu banale.

Markus Thompson, un naturaliste et photographe amateur, a découvert un appareil photo Canon EOS-1000D au fond de l’eau lors d’une plongée sous-marine prêt d’un quai de Deep Bay, en Colombie Britannique, sur la côte ouest du Canada. « J’ai retiré la carte SD, je l’ai nettoyée, je l’ai mise dans un lecteur de cartes et après avoir été sous l’eau dans un appareil photo qui a subi la corrosion depuis août 2010, elle marche !« , s’étonne-t-il sur Google+. Il raconte qu’une cinquantaine de photos étaient présentes sur la carte, et qu’elles avaient visiblement été prises lors de vacances en famille. Elles lui ont permis d’établir un portrait-robot du propriétaire.

« Si vous connaissez un pompier de Colombie Britannique dont l’équipe a remporté le concours Pacific Regional Firefit, qui a une femme adorable et une fille de (désormais) deux ans, faites-le moi savoir. J’adorerais leur redonner leurs photos de vacances« .

Ce qui sera bientôt le cas. Peu après raconté cette histoire sur Google+, où des centaines de messages ont été publiés pour l’aider à retrouver le photographe, Markus Thompson a envoyé un e-mail à l’organisation Firefit Canada, qui organise le concours de pompiers remporté par le propriétaire de l’appareil. « Oui, je sais exactement à qui il appartient !« , lui a répondu une responsable. Eureka.

« C’est un pompier de Delta« , dans le sud-ouest de la Colombie Britannique. L’homme va être contacté, et la carte SD lui sera restituée.

Markus Thompson avait également contacté Canon pour leur demander, sans succès, s’ils avaient un nom attaché au numéro de série de l’appareil.

Notez si la même histoire vous arrive qu’un site internet, IFoundYourCamera.net, est entièrement dédié aux personnes qui trouvent un appareil photo et veulent le redonner à leur propriétaire, ou inversement. Les premiers peuvent y publier des photos présentes sur la carte mémoire, et les second en revendiquer la propriété.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés