Après avoir poursuivi le FAI britannique BT pour le forcer à bloquer l'accès au site Newzbin, la Motion Picture Association étend son action aux autres grands fournisseurs d'accès à Internet du pays. Des discussions ont été engagées avec TalkTalk, Sky et Virigin Media.

Forte de son succès judiciaire obtenu cet été au Royaume-Uni contre le site de liens Newzbin, la Motion Picture Association (MPA), une association qui défend les intérêts des studios de cinéma américains à travers le monde, n’allait pas s’arrêter en si bon chemin. Alors que le principal FAI du pays, British Telecom (BT), a commencé à filtrer Newzbin, la MPA veut désormais contraindre les autres opérateurs à suivre le mouvement.

Trois fournisseurs d’accès à Internet sont dans le collimateur de la MPA : TalkTalk, Virgin Media et Sky. La BBC indique que l’association leur a demandé d’empêcher leurs abonnés d’addécer à Newzbin, accusé par les ayants droit de faciliter le téléchargement de films et d’albums piratés en référençant les liens qui permettent d’accéder aux fichiers hébergés sur divers newsgroups.

Pour l’heure, aucune procédure judiciaire ciblant les trois opérateurs n’est officiellement envisagée du côté de la MPA. « Nous sommes engagés dans des discussions constructives » a ainsi commenté un porte-parole de l’association. Cette dernière espère sans doute économiser du temps et de l’argent en misant sur sa victoire en première et deuxième instance pour contraindre les opérateurs à bloquer le site.

Interrogé par la BBC, un porte-parole de Virgin Media a estimé que « La récente décision de Newzbin2 clarifie le processus juridique pour les propriétaires de contenu pour contester violation de copyright. En tant que FAI responsable, nous nous conformerons à toute ordonnance judiciaire nous étant adressée, mais nous croyons fermement que des mesures dissuasives doivent être accompagnées d’alternatives légales convaincantes« .

Il faudra néanmoins que la MPA passe par la case justice si elle veut empêcher la grande majorité des internautes britanniques de se rendre sur le site de Newzbin. Les trois opérateurs ont en effet laissé entendre qu’ils n’agiront que sur décision du juge. À cette occasion, le FAI TalkTalk s’est interrogé sur les coûts de mise en œuvre du blocage, qui seront à la charge du FAI.

Selon BT, le coût du blocage de Newzbin sur son réseau a été évalué à environ 5800 euros. Si la somme est dérisoire face aux moyens financiers du FAI, les opérateurs craignent la multiplication des mesures de blocage dont les coûts seront systématiquement supportés par eux. Le responsable des affaires réglementaires chez TalkTalk indique à ce sujet que le FAI se réserve le droit de contester cette prise en charge dans un avenir proche.

Cette contestation pourrait bien survenir plus rapidement qu’on ne le pense au regard des projets de la MPA en matière de filtrage. La semaine dernière, l’association britannique de l’industrie du disque, la BPI, a demandé à BT de bloquer volontairement et à ses frais l’accès au site de liens BitTorrent The Pirate Bay. Une demande pour le moment rejetée par le FAI, sauf si la justice se prononce en ce sens.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés