Le cabinet américain Garner estime que le marché de la musique en ligne devrait représenter cette année 6,3 milliards de dollars, soit 7,5 % de mieux que l'an dernier. L'adoption massive des smartphones et des tablettes qui encouragent la consommation de contenus culturels devrait permettre de maintenir la croissance encore plusieurs années.

L’entreprise américaine de conseil et de recherche Gartner vient de publier une projection qui estime que les ventes de musique en ligne devraient établir un nouveau record en 2011, comme chaque année depuis que le CD se précipite vers sa retraite. Les données analysées par la firme montrent que le marché de la musique en ligne atteindra les 6,3 milliards de dollars cette année contre 5,9 milliards l’année dernière.

Pour Gartner, l’explosion du marché des appareils connectés comme les tablettes tactiles ou les smartphones participe à accroître la consommation de contenus culturels en ligne, et notamment la musique. « Les principaux protagonistes de l’industrie musicale font face à de grands bouleversements et s’inquiètent de leur avenir. Mais les 4 ou 5 prochaines années verront cette évolution continuer » explique Mike McGuire, Vice-Président en charge de la recherche de Gartner. Selon les prévisions du cabinet, le marché pourrait peser 7,7 milliards de dollars dans quatre ans, ce qui n’est toutefois pas une progression très impressionnante pour un marché encore émergent.

Si elle est contenue aux Etats-Unis, en Europe, en Asie et au Japon, où les technologies et les usages sont matures, la croissance du marché explose au Proche Orient, en Afrique et en Amérique latine. « Il existe de vraies opportunités de réinventer ce secteur en se basant sur les clients qui adoptent ces appareils connectés« , estime McGuire.

Ce sont les services d’abonnement comme Deezer ou Spotify qui devraient le plus profiter de cette évolution. Ils rapporteront 532,1 millions de dollars cette année, loin derrière l’achat de musique qui, lui, rapportera 3,6 milliards de dollars. Mais les projections de Gartner tablent sur un chiffre d’affaire de 2,2 milliards de dollars en 2015 pour les seuls services par abonnement, soit quatre fois plus qu’aujourd’hui.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés