Les liseuses électroniques comme le Kindle ont toujours cherché à être le plus proche possible du papier, pour garantir une qualité de lecture optimale. Mais l'impossibilité de lire dans le noir les éloigne des tablettes, très populaires. Une technologie d'éclairage de l'écran permettrait de résoudre ce problème. Au risque de perdre en confort ?

L’un des principaux arguments de vente des liseuses électroniques comme le Kindle est que ces appareils cherchent à reproduire le plus fidèlement possible la sensation de lecture du papier. Ainsi, tout comme un livre physique, il faut éclairer l’écran pour que le lecteur puisse lire.

Ces liseuses se basent sur l’E Ink (ou encre électrophorétique). Cette technologie utilise des micro-capsules dans lesquelles des particules banches et des particules colorées sont chargées électriquement. Un circuit d’électrodes permet d’envoyer une charge négative dans les micro-capsules, faisant remonter les particules colorées à la surface et affichant le pixel. A l’inverse, une charge positive fait remonter les particules blanches et n’affiche rien à l’écran. L’E Ink n’offre donc pas d’éclairage.

Mais les tablettes, aux écrans éclairés, leur font de plus en plus de concurrence et offrent la possibilité de lire dans n’importe quelles conditions. Le blog The eBook Reader présente une technologie qui pourrait apporter l’éclairage des écrans LCD qui équipent les tablettes au confort de lecture des e-readers.

Un film de 0,05mm, produit par Flex Lighting, permet de diffuser la lumière d’une ou deux LEDs sur toute sa surface. La consommation de batterie est donc minimale. Un film invisible qui émet de la lumière seulement en cas de besoin semble être ce qui manquait aux liseuses pour être adoptées par un plus grand nombre de lecteurs. Seulement, c’est justement la proximité avec le papier qui rend la lecture si confortable sur ces appareils. Un éclairage, si discret soit-il, ne va-t-il pas casser cette proximité ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés