Google va bien. C'est en somme la conclusion à tirer suite à la publication des résultats financiers de l'entreprise pour le troisième trimestre 2011. La firme a également communiqué quelques statistiques sur certains de ses services, soulignant l'intérêt croissant des utilisateurs pour Chrome, Android ou encore Google+.

Google a publié ce jeudi ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2011. Parmi les chiffres clés fournis par le géant de Mountain View, nous apprenons que l’entreprise a enregistré une hausse de 33 % de son chiffre d’affaires par rapport au troisième trimestre 2010, atteignant ainsi 9,72 milliards de dollars. Le bénéfice net de l’entreprise atteint pour sa part 2,73 milliards de dollars.

Le directeur financier de l’entreprise a également annoncé que les revenus générés en dehors des États-Unis ont atteint 5,3 milliards de dollars, représentant 55 % du total des revenus pour le troisième trimestre 2011. La firme dispose par ailleurs d’un trésor de guerre conséquent de 42,6 milliards de dollars, lui permettant d’opérer des acquisitions au moins aussi importantes que celle de Motorola Mobility.

Signe supplémentaire de la bonne santé de Google, le niveau de recrutement affiché par l’entreprise. À l’échelle mondiale, le nombre d’employés est passé de 28 768 à 31 353. Cela représente 2585 embauches supplémentaires en à peine trois mois. Rares sont les entreprises à atteindre un tel palier. Mais au regard de la pléthore de services et de la taille de l’infrastructure Google, est-ce une suprise ?

Chrome, Android, Google+ toujours plus populaires

À côté de ces chiffres, le directeur général de Google, Larry Page, a distillé sur Google+ quelques informations sur certains des services les plus importants de la firme. On apprend ainsi que le navigateur maison de l’entreprise, Chrome, a atteint les 200 millions d’utilisateurs, tandis qu’Android, la plate-forme mobile du groupe, est désormais activé sur plus de 190 millions d’appareils différents.

En ce qui concerne le réseau social de Google, il compte désormais plus de 40 millions d’inscrits. Trois semaines plus tôt, le site The Next Web avait pour sa part relevé un chiffre différent, puisque l’audience mesurée était de 43 millions de membres fin septembre. Si les chiffres divergent, cela donne néanmoins un ordre de grandeur sur le nombre d’internautes présents sur Google+.

Ces chiffres, nombreux, témoignent de la bonne santé de Google. « Nous avons eu un bon trimestre » a d’ailleurs reconnu Larry Page. Si tout n’est pas forcément rose pour le géant du web, à l’image des attaques subies par Android sur le terrain des brevets ou sur les enquêtes menées en Europe et aux États-Unis sur la position dominante de la firme dans la recherche, la plupart des voyants sont au vert.

Ce qui n’est évidemment pas pour déplaire à Google, qui a par ailleurs fêté ses treize ans d’existence le mois dernier.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés