Les salles de cinéma sont loin de se désemplir. Au contraire, elles attirent toujours plus de personnes à en croire la dernière étude conduite par Médiamétrie. La progression la plus notable se trouve chez les personnes âgées et les femmes, même si ce sont les jeunes âgés de 15 à 24 ans qui restent les plus assidus des salles obscures.

Le succès des salles obscures ne se dément pas. Année après année, les records de fréquentation se succèdent pour le plus grand bonheur des exploitants, qu’ils soient indépendants ou liés à des grands groupes. Cette année encore, une nouvelle enquête (.pdf), cette fois menée par Médiamétrie, vient confirmer cette tendance de fond : il y a de plus en plus de gens qui vont au cinéma.

« Au premier semestre 2011, près de 2 Français sur 3 (65,6 %) sont allés au cinéma. C’est le troisième record consécutif depuis le premier semestre 2010. Au total, près de 38 millions de personnes se sont rendues au cinéma au cours des 12 derniers mois, soit 560 000 spectateurs de plus qu’il y a un an« , explique Médiamétrie, qui note une poussée particulière chez les personnes âgées de plus de 60 ans et les femmes.

Chez les personnes du troisième âge, « près de la moitié d’entre elles est allée au cinéma soit une progression de 6 % par rapport au premier semestre 2010« . Du côté de la gent féminine, « deux tiers d’entre elles ont fréquenté les salles obscures au premier semestre (2,3 points de plus en un an) » relève l’enquête. Mais au final, ce sont surtout les jeunes qui constituent le gros des troupes.

« Les 15 – 24 ans sont toujours les plus nombreux et en particulier les 15 – 19 ans, avec 93,8 % d’entre eux qui sont allés au cinéma, un record absolu, toutes catégories confondues » souligne l’étude. Cet engouement pour les salles obscures est d’autant plus remarquable que cette classe d’âge est souvent considérée comme la plus réfractaire à la consommation légale d’œuvres culturelles.

La dernière étude de la Haute Autorité sur les pratiques et perceptions des internautes français a en effet affirmé que « ceux qui déclarent consommer exclusivement de façon illégale sont plus nombreux chez les 15 – 24 ans (10 % vs 5 % en moyenne) […]. La consommation mixte, légale et illégale, est également plus fréquente chez les 15 – 24 ans (39 % vs 26 % en moyenne)« .

L’enquête conduite par Médiamétrie concorde donc avec les annonces régulières du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC). Déjà fin 2009, l’institution publique avait annoncé une hausse de la fréquentation de 5 % par rapport à l’année précédente, après une progression précédente de 7 % entre 2007 et 2008. En 2006, le CNC avait remarqué un bond du nombre d’entrées vendues en France de 18,5 %.

En mai dernier, le président du CNC avait dévoilé d’excellents chiffres lors d’un discours prononcé au festival de Cannes. Plus de 206 millions de tickets ont été écoulés en 2010, dont 74 millions pour des films français. Il avait également souligné une fréquentation en hausse par rapport à 2009.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés