Lors du CES 2011, Intel présentera sa nouvelle architecture Sandy Bridge pour ses processeurs. L'industrie cinématographique s'intéresse de près à cette technologie. Celle-ci propose une protection pour les contenus en haute définition.

C’est lors de la prochaine édition du Consumer Electronics Show, qui aura lieu du 6 au 9 janvier 2011, qu’Intel présentera ses derniers processeurs Core i3, i5 et i7 avec l’architecture Sandy Bridge. En attendant la grand-messe du salon annuel dédié à l’électronique grand public et à l’innovation high-tech, le fondeur américain a distillé quelques caractéristiques de ces nouveaux produits.

L’une d’entre elles est particulièrement attendue par l’industrie cinématographique. Intitulée Insider, cette technologie ambitionne de créer un environnement sécurisé et protégé pour les contenus mis à disposition par les ayants droit. Tom Kilroy, vice-président senior et directeur général du département Ventes et Marketing, assure que plusieurs studios guettent avec impatience l’arrivée de cette fonctionnalité.

« Nous sommes en discussion avec les studios de cinéma. Ainsi vous verrez Warner Bros et la Fox lors de la présentation du Sandy Bridge » a-t-il expliqué. La technologie Insider permet l’accès à des contenus numériques HD présentés sur des plates-formes légales gérées par les ayants droit. « Concrètement, le PC devient désormais une rampe d’accès pour les films haute définition en 1080p« .

Tom Kilroy a indiqué à CNET que Intel a intégré des fonctionnalités de protection des contenus dans ses nouveaux processeurs. Ces apports techniques offriront « une protection matérielle de bout en bout pour protéger le contenu » a-t-il expliqué. De cette façon, les droits des studios et les contenus premium distribués à travers des accords commerciaux seront protégés.

Pour rendre son processeur viable et attractif auprès d’Hollywood, Intel a assuré que l’architecture Sandy Bridge serait présente sur 500 nouveaux modèles de PC dans le monde. En revanche, les autres configurations ne disposant pas de la technologie Insider risquent d’être confrontés à certaines restrictions, comme l’absence du mode haute définition sur les vidéos, mises en place par les plates-formes légales partenaires d’Intel.

Interrogée par Reuters, la directrice du pôle PC Client Group chez Intel a ajouté qu’une technologie comme Insider pourrait bousculer favorablement la chronologie des médias. En effet, les studios pourraient proposer des films en haute définition directement aux utilisateurs équipés de cette fonctionnalité le jour de leur sortie au format DVD et Blu-ray.

La protection au niveau du matériel est une voie explorée depuis plusieurs années par Intel, à l’image du High-Bandwidth Digital Content Protection (HDCP). Il s’agit d’un procédé électronique permettant de chiffrer les contenus haute définition transitant dans les lecteurs Blu-ray ou les téléviseurs HD. Cette protection, attendue par les ayants droit, a pourtant été cassée en septembre avec la publication de la clé maîtresse du système d’encodage.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés