Apple négocierait avec les quatre principales majors la création d'un nouveau service sur l'iTunes Store. La firme de Cupertino souhaiterait proposer un abonnement mensuel à ses clients, leur permettant d'accéder en illimité à un catalogue de musique.

Apple va-t-il étoffer son offre musicale en proposant de nouveaux services à ses clients ? D’après une information du New York Post, la firme de Cupertino serait en discussion avec les quatre principaux labels de musique pour lancer dans les prochains mois une nouvelle formule sur l’iTunes Store. Celle-ci prendrait la forme d’un abonnement mensuel permettant d’accéder en illimité à un catalogue musical spécifique.

Selon le quotidien américain, qui s’appuie sur des sources anonymes internes, le service proposerait plusieurs abonnements allant de 10 à 15 dollars (environ 7 à 11 euros). Cela laisse donc supposer que la taille du catalogue dépendra du montant déboursé chaque mois par l’abonné. Il n’est en revanche pas certain qu’un abonnement plus important offre des services ou des fonctionnalités supplémentaires.

Si l’idée d’un service d’abonnement donnant accès en illimité à un catalogue musical se concrétise, cela relancerait probablement les spéculations autour d’un éventuel service de streaming audio supporté par Apple. Soulignons d’ailleurs que le service Lala a été racheté l’an dernier par la firme de Cupertino. Début juin, les comptes des utilisateurs et leurs crédits ont été rapatriés sur sa plate-forme iTunes.

Surtout, le service d’abonnement serait l’occasion pour Apple de renforcer ses positions dans le secteur de la musique en ligne. En effet, l’entreprise américaine voit d’un mauvais oeil les ambitions américaines de Spotify, un logiciel de streaming conçu par une entreprise éponyme et dont le succès est croissant en Europe. Si le nombre d’abonnés premium laisse encore à désirer, Spotify n’en demeure pas moins très déterminé à percer sur le marché nord-américain.

Rappelons que le modèle économique de Spotify est le freemium. Les utilisateurs refusant de payer un abonnement mensuel peuvent écouter gratuitement le catalogue de Spotify. En échange, leur écoute musicale est entrecoupée de publicités audios et visuelles. Ce modèle suscite une certaine inquiétude chez les labels américains. Ces derniers préfèrent l’abonnment premium, beaucoup plus pérenne que le modèle publicitaire.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés